dimanche 15 avril 2018

Notre-Dame-des-Landes: Le formulaire de la préfète met en colère le monde agricole

 
 


Par LePanacheFrançais le 15/04/2018 pour Fdesouche

Le monde agricole ne décolère pas.

Nicole Klein a annoncé vendredi matin qu’elle proposait « une dernière chance » aux occupants illégaux de la Zad de Notre-Dame-des-Landes.
Il leur suffirait de déposer le formulaire revu et simplifié, en y indiquant leur nom, leur projet et l’identification de la parcelle.
C’est ce dernier point qui provoque la colère de Jacques Lemaitre, qui préside la chambre en Loire-Atlantique.
« Quand on parle de numéro de parcelles, on se moque de qui ? Ils occupent illégalement des terres, comment peuvent-ils les revendiquer ?
Les contrats d’occupation précaires, ce sont des exploitants légalement reconnus.
Ils ont des numéros de parcelles, là oui, je suis d’accord.
Mais les autres ?
Quel sens cela a tout cela ? »
Jacques Lemaitre poursuit : « Je vais demander à tous les agriculteurs du département de déposer un formulaire pour revendiquer un bout de parcelle dans la Zad.
On va tous le faire, et moi le premier ! »
Jacques Lemaitre, est resté stupéfait en apprenant l’info.

« C’est quoi ce formulaire simplifié ? D’où ça sort ? Jamais la préfète de nous a appelé pour en parler. Elle a été prise de court, après aux déclarations de Macron, c’est un acte politique, voilà tout ! »
Il se fâche tout rouge : « C’est quoi ce bordel ? Cela traduit une non-maîtrise du dossier. On ne sait plus comment s’en sortir, et pour baisser la pression, et on propose une ouverture qui bafoue le code rural. La préfète se met hors la loi en faisant cela. »
(…)
« Toute personne qui voulait entrer dans le cadre pour avoir un statut d’agriculteur pouvait se faire connaître.
Nous avons reçu zéro dossier.
On attend.
Du reste, il n’y a aucun dossier déposé non plus pour la ferme des 100 noms.
Alors qu’on arrête de nous raconter des salades.
S’ils voulaient devenir agriculteur, ils le feraient savoir. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.