jeudi 8 février 2018

"Phobie administrative" : en plein scandale, Thomas Thévenoud a déposé la marque à l'Inpi



Résultat de recherche d'images pour "thévenoud"

Régis de Castelnau

Le cadavre du PS, entré en décomposition laisse voir les jolis asticots que cette organisation a produit depuis 20 ans.

Les petites gesticulations qui entourent la nomination du syndic de faillite, nous font prendre conscience avec effarement des étonnantes nullités qu’Hollande avait emmenées dans ses fourgons en 2012.
Les Le Gall, Batho, vallaud, Meadel, et tout un tas d’autres.
Et on se demande interloqué : mais comment a-t-on fait pour suppor...ter ces pignoufs ?

 Avec Thévenoud, on tient un champion.
Protégé de Montebourg, quand il a été élu ses amis du PS lui ont dit : « tu vas voir on ne paye plus rien » (les méchantes langues disent que c’est Montebourg lui-même, mais ce n’est pas prouvé).
Il a quand même été ministre, avant que la presse annonce qu’élu pour voter les impôts, ce qui est le principe de la démocratie représentative, il se dispensait lui-même de les déclarer et de les payer. Hollande et Valls qui savaient parfaitement à qui ils avaient affaire (comme pour Cahuzac bien sûr), l’ont prestement exfiltré.

Et toute honte bue, le fraudeur s’est réinstallé à l’assemblée chez les non-inscrits, n’a plus rien foutu et palpé son indemnité jusqu’au bout.
Attitude parfaitement obscène qui n’a pas arraché une plainte ou une critique aux dirigeants de l’État, du PS, et aux élus PS.
Faut bien vivre hein?

Pour se justifier, il avait avancé une excuse pitoyable, celle de souffrir de « phobie administrative ». Cela avait fait ricaner.

 On apprend aujourd’hui que l’oiseau en a profité pour déposer à l’Institut National de la Propriété Industrielle le terme « phobie administrative ».

Pour s’en réserver l’usage commercial.

Deux questions :

• est-ce qu’un jour Hollande et sa bande rendront des comptes sur la façon dont ils ont avili la fonction politique ?
• Chacun sait que je n’insulte jamais, et me contente de qualifier. Alors, comment le qualifier, ce personnage ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.