vendredi 9 février 2018

On ne touche pas à Nicolas Hulot ! Compris ?



 

Vous avez vu et entendu ? Non ? Alors je vais vous le redire: Nicolas Hulot n'est coupable de rien ! Compris ?


C'est tout de même incroyable.
Depuis la révélation de cette plainte pour viol contre l'écolo-icône-ministre, vous ne trouverez personne que ce soit dans la sphère médiatique ou politique pour montrer du doigt Nicolas Hulot. Tout le landernau a décidé de donner un blanc-seing à l'ex-vedette de la télé.
Coupable de rien parce qu'il n' y a rien.
Et il n'y a rien parce qu'il y a prescription !
Ah ben ça alors !
Une prescription qui vaut pour Hulot mais qui ne tient pas la route pour Weinstein ou pour Kevin Spacey.
Rendez-vous compte, la nana elle porte plainte 11 ans après les faits !
Pour un peu, j'en connais un ou deux qui l'aurait bien traité de salope si #BalanceTonPorc n'avait pas entre temps fait autant de dégâts.
Même Marlène Schiappa n'a pas pris sa défense, c'est dire !
On ne touche pas à l'intouchable Nicolas Hulot !

RTL.fr, en illustration d'un article sur cette affaire, publie une photo choisie d'Hulot sur laquelle il a tout l'air d'un pervers; bronca, la photo est aussitôt changée.

Depuis une semaine, on le savait: une rumeur embrasait le Tout-Paris; une personnalité de premier plan n'allait pas à tarder à se faire rattraper par la patrouille.
Sur CNews, Pascal Praud nous avait prévenu.
Et depuis deux jours, de quoi nous parle-t-on ?

D'une rumeur de plainte pour viol, de rumeurs concernant Hulot, l'intéressé est même venu en personne chez Bourdin pour nous dire que tout cela était scandaleux.
Et si vous n'avez pas pleuré après sa plaidoirie, c'est que vous n'avez pas de cœur !

Mais excusez du peu, il y a tout de même eu une plainte pour viol !
C'est pas rien, ça, ce n'est pas une rumeur, c'est un fait.
Quand Demongeot porte plainte plusieurs années après les faits, pas de problème, les médias s'en emparent et haro sur le violeur.
Quand je ne sais plus quelle actrice française raconte dans un bouquin avoir été violée par je ne sais plus qui, aussitôt France 2 en fait un téléfilm et la France d'être émue.
Là, ben non, il y a prescription, autant dire qu'il n'y a pas eu viol.
Comme il n'y aura pas d'affaire Ferrand: là aussi, il y a prescription.

Mais revenons en arrière...
Ce qui est étonnant c'est qu'en 2008, quand la nana porte plainte, Nicolas Hulot est au sommet de sa gloire médiatique et rien ne filtre là où pour d'autres il y aurait eu déchaînement médiatique.
Comme rien ne filtrera de ses séparations tumultueuses d'avec Dominique Cantien ou d'avec Isabelle Patisssier.
Et la fameuse nana, c'est qui ?
Ni plus, ni moins que la petite-fille de Mitterrand.
Celui-ci a cassé sa pipe moins de deux ans avant et il est encore dans tous les esprits.
Et pourtant rien sur cette plainte pour viol ne filtrera.
Comme pour Mazarine en son temps.
Omerta pour les uns, déballage pour les autres, ça dépend de quel côté vous êtes...
Que vous soyez puissant ou misérable...

Pascale Mitterrand a à peine 20 ans, promue jeune photographe à l'agence Sipa, quand elle est envoyée pour quelques jours dans la villa corse de Hulot pour shooter le bonhomme, bonhomme déjà connu comme "le séducteur" (cf. le livre Saint Nicolas, livre qui curieusement ne fera pas de vague). C'est à ce moment que le viol aurait eu lieu.
Lorsqu'elle déposera plainte même son père, Gilbert Mitterrand reconnaîtra qu'elle était encore très "perturbée" par ce qui s'était passé dans la villa corse: " la prescription n'efface pas les faits"... sauf quand il s'agit de Nicolas Hulot.


 
 
Depuis ce matin, nos médias à l'indignation sélective nous passent en boucle la photo du communiqué de la procureur de Saint Malo.
Ils appuient tous sur le fait que l'affaire a été classée sans suite et qu'il y a prescription mais aucun ne souligne ces 2 petites lignes: " les deux protagonistes avaient une vision contradictoire quant au consentement à la relation sexuelle ".
Aucun. Il y avait donc bien deux versions des faits que le seul délai de prescription permet d'occulter. Circulez, il n'y a rien à voir: " il n'y a pas d'affaire, il n'y a que des rumeurs donc le Président de la République a assuré Nicolas Hulot de son soutien "déclarera le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux ou celui de l'Elysée, Bruno Roger le Petit.
 
Quant à Edouard Philippe, que nous dit-il ?: " Il n'y a aucune raison de douter de la parole de Nicolas Hulot ", sous-entendu, de celle de Pascale Mitterrand, vous pouvez...
 
Il faut libérer la parole des femmes sauf celle de Pascale Mitterrand. As usual, le 2 poids, 2 mesures...

On ne touche pas à Nicolas Hulot !

Rien ne doit ternir l'image de Nicolas Hulot, rien ne doit salir la caution verte et numéro 3 du gouvernement, rien ne doit entacher la réputation d'une des personnalité préférée des Français: ni le soutien d'EDF à sa fondation, ni son enrichissement à base de produits cosmétiques ni bio ni vraiment écolos, ni ses 7 bagnoles, ni son bateau et son moteur de 255 cv, ni ses ballades bretonnes en hélico, ni la sous-estimation de son patrimoine, encore moins une plainte pour viol.
 
 Rien. C'est ainsi.
corto74

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.