samedi 10 février 2018

Haïti. Des employés de la confédération d’ONG pro-migrants Oxfam s’offraient des prostituées grâce à de l’aide humanitaire



Une femme marche sur une colline surplombant Port-au-Prince.

Une Haïtienne marche parmi des décombres à Port-au-Prince, le 6 janvier 2011, près d'un an après le séisme qui a fait quelque 220 000 morts et 300 000 blessés. Photo : Reuters/Eduardo Munoz

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.