mercredi 27 décembre 2017

Electricité coupée au service gériatrique : l’hôpital de Dax porte plainte contre la CGT

 
 


Les grévistes de la CGT organisent parfois des coupures d’électricité. (Illustration)
 LPLe Parisien| 27 décembre 2017
 
Le 14 décembre, des coupures ciblées avaient eu lieu après un appel de la CGT à une journée d’action pour le pouvoir d’achat.
 
 
L’hôpital porte plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui ».
L’hôpital de Dax (Landes) porte plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui » deux semaines après une coupure d’électricité, révèle France-Bleu.
Le 14 décembre, la CGT avait appelé les salariés du secteur électrique et gazier à une journée d’action pour la hausse du pouvoir d’achat, entraînant des coupures de courant ciblées.
13 000 foyers avaient ainsi été privés d’électricité et le service gériatrique de l’hôpital de Dax avait été sérieusement perturbé.
Les ascenseurs ne fonctionnaient plus, toutes les alarmes des appareils à oxygène et des pompes à morphine notamment s’étaient déclenchées.
Dans l’urgence, les médecins ont dû préparer le transfert de quatre malades par le Samu, au cas où la coupure durerait.
Le groupe électrogène a finalement pu prendre le relais pour les appareils vitaux et l’électricité a fini par être rétablie.
 
Une plainte d’Enedis
 
Mais pour la direction de l’hôpital, une telle action « n’est pas admissible ».
Le fournisseur d’électricité Enedis a quant à lui porté plainte dès le 15 décembre pour acte de malveillance.
Et certains commerçants se préparent à le faire, jugeant que cette coupure à quelques jours de Noël a eu des conséquences sur leurs affaires.
 
La police est chargée de l’enquête sur la coupure et cherche à en identifier les auteurs.
 
source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.