samedi 18 novembre 2017

Rennes: deux jeunes racailles d'origine marocaine de 11 ans agressent un étudiant de 20 ans devant le commissariat. Ils étaient déjà recherchés pour cambriolages.

 
 
Les deux mineurs ont reconnu avoir agressé un jeune de 20 ans à un arrêt de bus en face du commissariat. | Ouest-France

Publié le       
 
La police de Rennes a interpellé deux mineurs de 11 ans à la suite d’une agression commise lundi soir vers 23 h sous les grilles du commissariat central.

Les enquêteurs les ont aussi confondus dans huit affaires de cambriolages de commerces.

Ils sont actuellement présentés au procureur.
« Ce sont des gosses. Pour eux, c’est presque un amusement. »

Ce n’est pas tous les jours que les enquêteurs de la sécurité publique du commissariat de Rennes placent des mineurs de 11 ans en retenue judiciaire.
Pour l’un d’eux, déjà connu des policiers rennais, il a fallu faire appel aux tests osseux.
Il prétendait avoir seulement 9 ans et ne pouvait pas être interrogé dans un cadre légal.
Le médecin légiste a levé cette interdiction en évaluent son âge à 11 ans.

Les deux mineurs ont reconnu avoir agressé un jeune de 20 ans à un arrêt de bus en face du commissariat.
Ils lui ont volé son téléphone portable et sa montre.

Recherché pour une série de cambriolages

Les deux enfants, originaires du Maroc, étaient déjà recherchés pour une série de cambriolages dans les commerces de Rennes.
Le mode opératoire était toujours le même.
Les voleurs cassaient la vitrine et repartaient avec le fond de caisse.
Les deux mineurs ont été présentés au procureur de la république.
Un juge pour enfants décidera ensuite d’un placement dans un foyer ou une famille d’accueil.

À cet âge, seules des mesures éducatives peuvent être prises.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.