lundi 20 novembre 2017

A L’Aquila, le nouveau maire empêche que les logements sociaux soient attribués aux demandeurs d’asile plutôt qu’aux victimes du tremblement de terre

 


  par 20 novembre 2017

« Des maisons pour les migrants plutôt que pour les sinistrés du tremblement de terre ? Le maire de L’Aquila dit non. »
 
Sur sa page Facebook, Giorgia Meloni, figure de proue du parti Fratelli d’Italia, soutient le maire de L’Aquila.
Ce maire s’appelle Pierluigi Biondi, a été élu sous les couleurs de Fratelli d’Italia, et vient d’annuler un arrêté de son prédécesseur qui octroyait prioritairement l’attribution de logements sociaux aux immigrés.
Ainsi, sur les 50 premiers logements sociaux de la commune, le précédent maire avait l’intention d’en attribuer 40 à des demandeurs d’asile.
« A L’Aquila, dans une ville ravagée par le tremblement de terre !”, s’indigne Giorgie Meloni qui poursuit: “Mais vous vous rendez compte ? Heureusement est arrivée une administration sérieuse et cette folie a été stoppée. Les maisons reviendront aux familles de L’Aquila sinistrées par le séisme. »
 
Samedi, lors d’une convention très réussie, Giorgia Meloni a rassemblé beaucoup de monde, dont de nombreux élus locaux, et a notamment défendu le thème « Pour la Terre de nos ancêtres, défendons nos valeurs et notre territoire ».
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.