mardi 19 septembre 2017

CARIGE, LA 2e PLUS VIEILLE BANQUE DU MONDE (FONDÉE PAR UN "ANGE") EST EN FAILLITE !

Résultats de recherche d'images pour « banque faillite »


du 18 au 22 septembre 2017 :
 
Le cancer de l'insolvabilité continue à se répandre.

Voici que la Cassa di Risparmio di Genova e Imperia, connue comme Banca Carige fondée en 1486 à Gènes en tant que Mont de Piété par le moine franciscain Angelo Carletti di Chivasso (béatifié s'il vous plaît), connaît de graves difficultés de trésorerie ce qui a amené sa direction générale à prendre une décision similaire à celle qu'avait prise la Lehman Brothers avant sa faillite retentissante: licencier et fermer des agences.
Ou comme la Monte-Paschi !
Ainsi vendredi dernier, sa direction a décidé "collègialement" de jeter radicalement à la rue 1.000 salariés et fermer immédiatement 121 agences, et tant pis pour les clients qui étaient à côté.
En presque 10 ans de Revue de Presse, je peux vous dire que ce sont là les signes INFAILLIBLES d'une faillite KOLOSSALE, fusion ou rachat en catastrophe à venir comme on l'a vu avec deux autres banques italiennes juste avant les vacances !
Cela avait commencé de la même manière avec la Monte-paschi, la Populare, la Spiritu-Sancto, Lehman, Coop, Northstern, etc.
Techniquement, voici le futur: en se privant de 121 agences et autant de milliers de clients dans chaque, ce seront autant de centaines de millions d'euros qui n'arriveront plus dans la caisse globale de la banque, accélérant la saignée, et agrandissant le trou dans le bilan de la banque.
Ce qui amènera la Carige a licencier une nouvelle fois, et 8 mois plus tard, encore une fois, pensant que les choses vont s'améliorer.
Hélas ce n'est qu'un rêve de banquier, vu qu'une autre information nous a appris la semaine passée que le nombre de pauvres en Italie a été multiplié par... trois !!!!
Ajoutez y le chômage en hausse, et les banquiers n'auront que 50% des rentrées sur lesquelles ils comptent (c'est précisément ce genre de calcul bidon qui a décimé toutes les banques italiennes), et les flammes qui brûlent leur bilan finissent par se voir dans la rue, et du coup, les clients se posteront en file indienne devant les portes pour retirer leur argent.
Au lieu de parler de faillite, le journal Les Echos par exemple présente cela comme "Carige durcit son plan d'économies" (LoL) ce qui est amusant considérant que la banque a un besoin urgentissime de sang frais... ha ha ha (bon désolé, il est 4h du matin) , d'autant que son portefeuille de toxiques est aussi important que dans les autres banques soit (officiellement) 22%, et officieusement (selon mon expérience avec les autres banques) à au moins 33% ".
Selon la presse italienne et Reuters, très officiellement Carige veut ramener ses toxiques de 7,3 milliards d'euros actuellement (lire au moins 10) à 3 milliards.
Bonne chance.... Faites des prières à Angelo, le fondateur.
Mais regardez avec quel langage fleuri la faillite de la banque est expliquée en douceur par son PDG Paolo Fiorentino, ex Unicredit, lui-même: "nous avons besoin d'une injection d'un milliard d'euros avant la fin de l'année".

Le type est extraordinaire: il promet la lune (bénéfices pour 2017, 30 millions pour 2018, etc.), à condition qu'on lui donne un milliard d'euros tout de suite pour qu'il les dégage! 

 Et d'ailleurs il veut 0,6 milliard IMMEDIATEMENT pour que les comptes du 3 novembre 2017 tiennent à peu près la route !
!!!
Ha ha ha ha LoooooooooooL MDR
Escroc !!!
"Ma banque n'est pas en faillite, mais on a juste besoin d'un milliard d'euros pour finir l'année"
D'ailleurs, la banque est tellement mal qu'elle vend en catastrophe son parc immobilier et refourgue à qui vend ses toxiques pour une poignée de cerises (elle essaye à 50 centimes pour 1 euros, ce qui va se terminer à 10 ou 20 centimes).
 Les banques vautour américaines dotées de la monnaie de singe vont bien s'amuser sur sa carcasse.
Voilà ! Encore une banque italienne en faillite, et pas n'importe laquelle, la Carige fondée en 1486.
 
 
 Merci à Mr Delage qui est en Italie.
Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.