mardi 29 août 2017

Viol collectif à Rimini par des Africains: un médiateur pour migrants déclare que « la femme a du plaisir durant le viol ».

 
    viol1

 


Suite au viol horrible et à l'attaque qui ont été commis par des Maghrébins à l'encontre d'un couple polonais dont nous parlions déjà ici.

**********

"C'est mauvais seulement au début, puis la femme se calme et c'est un rapport normal."
 
L'auteur de ces paroles, Abid Jee, a été suspendu.
L'individu âgé de 24 ans travaille depuis 2016 dans une coopérative sociale de Bologne qui s'occupe de la gestion des migrants et il fait des études de droit.
Le conseiller de la sécurité sociale de Bologne déclare: «Des paroles incompatibles avec son rôle. Je connais la coopérative Lai-Momo pour le sérieux du travail qu'elle accomplit.
A présent, je m'attends à ce que des mesures immédiates soient prises "
 

21151596_1845813102400011_9073947582748078334_n

"Le viol?
C'est mauvais seulement au début, une fois que la bite est entrée, la femme devient plus calme et elle apprécie comme un rapport sexuel normal".
Ce sont les mots de Abid Jee, médiateur culturel de Crotone âgé de 24 ans, des termes utilisés pour commenter hier sur Facebook la violence d'un groupe sur une plage de Rimini à l'encontre d'une femme polonaise.
 
L'information a été signalée par le Quotidiano Nazionale.
Le jeune homme, un employé de la coopérative sociale bolognaise Lai-Momo travaille à l'accueil des migrants.
(...)

Source Via CivilWarInEurope

Traduction de la deuxième source Schwarze Rose pour lesobservateurs.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.