jeudi 10 août 2017

Une agence Nantes Métropole Habitat attaquée par des jeunes de cité ?

 

Capture Google Maps


10/08/2017 – 07h30 Nantes (Breizh-Info.com) –

Cris, insultes, menaces et biens matériels cassés… Que s’est-il vraiment passé jeudi 3 août dans l’agence Nantes Métropole Habitat de la rue Jacques Cartier, en plein cœur des quartiers nord nantais ?

Difficile de le dire tant Nantes Métropole a verrouillé sa communication sur cet événement violent.

Intrusion violente pour une histoire de moto

 
Selon nos informations, une intrusion violente de trois individus a eu lieu jeudi 3 août dans l’agence chargée de gérer une partie des 47 000 locataires de la métropole bretonne.
Toujours selon nos informations, cette intrusion violente aurait été motivée par l’enlèvement d’une moto stationnée illégalement par des non-locataires dans une cave appartenant à Nantes Métropole Habitat.
Ayant compris que l’entité publique était à l’origine de l’enlèvement de la moto, les 3 jeunes habitants des quartiers nord nantais, tous maghrébins, auraient fait irruption dans l’agence Cartier afin de faire une démonstration de force.
Menaçant violemment le personnel – très choqué – présent sur place, ils les ont copieusement insultés.
Au passage, ils n’ont pas hésité à casser des biens matériels au sein de l’agence.

Omerta de la part de Nantes Metropole Habitat ?



Contactée par nos soins, Madame Pasquier, chargée de Communication pour Nantes Métropole Habitat, nous a déclaré ne pas être au courant d’un tel événement.
Étonnant, alors même que l’attaque de l’agence n’aura pas manqué d’être commenté en interne.
A moins que la transmission d’informations au sein de Nantes Métropole Habitat soit particulièrement lente…
Contacté, le personnel de l’agence Cartier a semblé bien plus au courant de l’intrusion de la semaine dernière.
Refusant de commenter l’affaire en l’absence de la responsable d’agence – Soizic Geoffroy-Mangin – la personne au bout du fil a quand même reconnu à demi-mots qu’un incident avait bien eu lieu jeudi dernier.
Située au 7, rue Jacques Cartier, en plein quartier sensible (Chêne des Anglais), l’agence Nantes Métropole Habitat veut-elle éviter tout conflit avec les jeunes vivant dans les immeubles qui l’entourent ?
 
Cette affaire symbolique d’une dégradation rapide des relations entre jeunes de banlieue et les services de la Métropole mérite pourtant d’être connue des Nantais.
 
NF
 
Crédit photo : DR

[cc] Br Breizh-info.com , 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.