mercredi 30 août 2017

Emmanuel Macron s’effondre dans les sondages : Madame vient à sa rescousse

 
  © ELLE - Lagardère Active      Le 30/08/2017
 

On ne reprochera pas à Brigitte Macron d’avoir accordé un entretien au magazine Elle : d’autres épouses ou compagnes de chefs de l’État sont passées par là.

 Mais l’on peut s’interroger sur les intentions de celle qui, répugnant à se faire appeler « première dame » (« une périphrase dans laquelle rien ne me plaît », assure-t-elle), prend, dans ses confidences, un soin particulier à façonner son image et à dresser un portrait flatteur de l’amour de sa vie.
Bref, une belle opération de communication, bien maîtrisée et, sans doute, très intéressée.

Faut-il s’étonner que, dans le couple Macron qui, à Marseille, a fui les paparazzis et porté plainte contre l’un d’entre eux, Brigitte n’hésite pas à se dévoiler et parle notamment de son histoire d’amour avec Emmanuel ?
Quand elle évoque la différence d’âge, elle précise, comme pour se justifier, qu’elle n’a « jamais été attirée par des hommes plus jeunes qu’ [elle] ».
« Ça ne m’a pas effleurée », ajoute-t-elle, mais elle souligne cette différence comme pour montrer qu’elle est une femme libérée des conventions et se moque du qu’en-dira-t-on.
Elle en tire même quelque gloire : « Bien sûr, on petit-déjeune, moi avec mes rides, lui avec sa fraîcheur » – il semble avoir pourtant besoin de maquillage ! –, « mais c’est comme ça. Si je n’avais pas fait ce choix, je serais passée à côté de ma vie. »
Il est tellement « extraordinaire », Emmanuel, il n’arrête pas de la surprendre !

On ne se permettra pas de juger ce couple singulier.
Ni même de tenter une approche psychanalytique, qui serait forcément réductrice : un homme, qui se lie à son professeur, de vingt-quatre ans son aînée, chercherait-il une mère plutôt qu’une épouse, ou une initiatrice pour passer de l’enfance à l’âge adulte ?
À moins que ce ne soit un signe de l’évolution des familles : devenir en même temps époux, père et grand-père donnerait l’exemple d’un nouveau type de famille, livrée clés en mains.
Dernière nouvelle : Brigitte et Emmanuel ont adopté… un chien, conformément à la tradition élyséenne.
Brigitte Macron veut représenter « une certaine idée de la femme française dans le monde » et être l’ambassadrice de la haute couture française.
Oserait-on lui suggérer, sans avoir le talent de Cristina Córdula, de s’abstenir de tenues trop courtes lors de déplacements officiels ou de mini-jupes en jean, fût-ce pour soutenir sa fille aux législatives ? Le philosophe Gustave Thibon écrivait, en 1976, que « le seul moyen de rester jeune en vieillissant, c’est de renoncer à le paraître ».
Sans doute serait-il aujourd’hui traité de vieux schnock.
Et pourtant…
Ce qu’on retiendra surtout de cette interview, c’est qu’elle a permis au magazine Elle de battre son record de vente depuis dix ans : plus de 3.000.000 d’exemplaires contre un tirage moyen de 330.000. Le groupe Lagardère doit être content.
C’est curieux comme l’argent et les révélations intimes font bon ménage : si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi.
Sur les réseaux sociaux, l’interview aurait, selon le JDD, suscité 30 millions de vues ou interactions, en France, mais aussi à l’étranger.
Finalement, on se demande si cet entretien n’a pas pour objectif inavoué de faire aimer Brigitte Macron, à défaut de son époux.  Monsieur s’effondre dans les sondages : Madame vient à sa rescousse ! Il lui reste cependant beaucoup de travail à faire. Elle n’intéresse que parce qu’elle est la conjointe d’un Président.  Elle est loin, pour le moment, d’avoir acquis la personnalité et l’aura d’une Bernadette Chirac, qui n’avait pas la prétention d’être coquette mais existait pleinement par elle-même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.