samedi 8 juillet 2017

Macron et les Français : déjà la fin d’une histoire d’amour ?

 

#CroisonsLes @GuillaumeTC

Le 08/07/2017
 
Jupiter va-t-il redescendre de son nuage pour nous assourdir de son tonnerre et nous illuminer le cerveau de ses éclairs majestueux ?
 
Les Français sont décidément bien inconsistants !
Après avoir permis à Emmanuel Macron d’accéder au poste suprême, puis de lui avoir donné une majorité plus que confortable à l’Assemblée nationale, voilà un sondage Odoxa annonçant qu’ils ont changé d’avis à 54 % et en moins de deux mois !
 Le 21 mai, ils étaient 62 % à être satisfaits de leur nouveau Président.


 Comme quoi…
Mais le 21 mai, Emmanuel Macron ne faisait que de la communication.
Aujourd’hui, le temps passant, Macron a présidé.
 Il a décidé.
Il a parlé.
Et ses mots ne sont pas exactement ceux qu’attendaient ses électeurs.
 Destructrice, son appréciation des Français : « Il y a ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien. » Terrible, pire que « les sans-dents », car nous n’avions pas directement entendu cette minable expression.
Elle nous avait été rapportée par l’ancienne maîtresse bafouée de François Hollande.
Tandis qu’entendre clairement parler de « ceux qui ne sont rien » par la royale bouche présidentielle, c’est recevoir cet outrage comme s’il nous était directement adressé.
Et ce n’est pas fini.
Il y a eu, déjà, des « affaires ».
 Ferrand, Migaud, le MoDem.
Même France 2, pourtant la Pravda du gouvernement, vient de consacrer un long reportage aux comptes de campagne du candidat Macron, dont on se doute d’ailleurs qu’ils seront acceptés sans problème malgré les multiples interrogations soulevées par le journaliste de la chaîne du service public.
Puis il y a eu l’annulation de l’interview traditionnelle du 14 Juillet, en raison de « sa pensée complexe qui se prête mal aux questions des journalistes » !

 Il y a eu, enfin, tous les couacs et autres couics de ces jeunes députés de la majorité, de ces ministres en culotte ou en jupe courtes qui savent à peine s’exprimer.
Hier encore, les députés LREM n’ont-ils pas applaudi le discours d’un des leurs avant même qu’il ne prenne la parole ?
Si tout cela ne ressemble pas à de la fumisterie, ces multiples accrocs sont, pour le moins, le signe évident d’un manque de sérieux et fleurent bon l’amateurisme dont la France se serait bien passée.
Selon ce sondage Odoxa cité par Le Figaro, nous sommes donc 54 % à conclure que le cap fixé par le Président n’améliorera pas la situation de la France.
Son discours de Versailles n’a convaincu que 26 % des Français.
Celui de son Premier ministre, le lendemain, fait un score de 27 %, mais ce sont 58 % d’entre nous qui n’approuvent pas son discours de politique générale.
L’été se pointe et permettra à Emmanuel Macron de souffler un peu en essayant de se « peopliser » au maximum pour paraître auprès de sa femme et de sa famille comme de simples vacanciers.
Des vacanciers qui vont toutefois passer nombre d’heures devant des devoirs de vacances délicats.

Jupiter va-t-il redescendre de son nuage pour nous assourdir de son tonnerre et nous illuminer le cerveau de ses éclairs majestueux ?
Il ferait bien, en tout cas, de s’entourer de communicants un peu plus modestes et oublier tous ceux qui lui ont permis de monter sur le trône du roi des dieux.
Sinon, les sondages risquent fort de le secouer façon Xynthia et là, l’amour irrationnel qui l’a porté au pouvoir sera balayé par le dieu Éole.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.