mardi 27 juin 2017

Un Dijonnais tué puis démembré lors d’un voyage au Maroc

Le 27/06/2017


 
L'homme était un visiteur régulier de Marrakech. Photo domaine public / Stefan BERNSMANN

 Le 27/06/2017


Le Dijonnais Jacky M., 61 ans, a été tué puis démembré, début juin, à Marrakech. Trois personnes ont été interpellées.

Comme prévu, son fils est allé le chercher à l’aéroport le 15 juin.
Mais Jacky M. n’est jamais descendu de l’avion qui devait le ramener du Maroc.
Et pour cause : ce Dijonnais âgé de 61 ans a été tué puis démembré au cœur d’une sordide affaire dont les contours restent encore à éclaircir.
Selon nos informations, confirmées hier par le parquet de Dijon, Jacky M. est parti le 4 juin pour le Maroc, dans la région de Marrakech.
Il avait, là-bas, un ami qui lui prêtait régulièrement son appartement.
Mais, cette fois, le séjour touristique a viré au drame.
Dès le 15 juin, son fils, après avoir tenté à plusieurs reprises de le joindre, en vain, a signalé sa disparition au commissariat de Dijon.
Après quelques jours, le rapprochement a été fait avec un corps retrouvé découpé en morceaux à Marrakech, le 10 juin.

Si les tests ADN n’ont pas encore rendu leur verdict, les tests papillaires, ainsi que plusieurs caractéristiques physiques, permettent d’affirmer à 99,9 % que le corps était bien celui de Jacky M. Il a été découpé en plusieurs morceaux, notamment au niveau des bras et des jambes.
Il aurait aussi été décapité.
Les morceaux de corps ont été retrouvés dans des sacs-poubelle différents, en trois endroits distincts de Marrakech.

Trois interpellations
 
Très vite, une femme a été interpellée.
Puis deux hommes de son entourage, qui auraient pu se rendre complices du crime.
Ils ont été placés en détention pour homicide, au Maroc, où les investigations se poursuivent afin de déterminer les circonstances exactes du drame.
Elles sont toutefois actuellement ralenties par les fêtes de l’Aïd qui ont lieu au Maroc jusqu’à mercredi.

En revanche, aucune suite judiciaire n’est attendue en France car le Maroc n’extrade pas les auteurs de crimes perpétrés sur des ressortissants étrangers.

Les morceaux de corps ont été retrouvés dans trois endroits différents de Marrakech.

Le parquet de Dijon
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.