lundi 1 mai 2017

Voter pour Marine, Macron ou s’abstenir ?

 

Shutterstock

Le 01/05/2017


Je voterai le 7 Mai pour Marine.

Pourquoi ce choix ?
Les médias en service commandé, les politiques à l’agonie (effrayés d’être éliminés entre En Marche ! et Bleu Marine), les puissances occultes, dans un mouvement pathétique, veulent nous faire croire que c’est Macron ou le chaos.
Si, au premier tour, j’ai voté pour François Fillon, dans l’espoir déçu que ce dernier se qualifie et que ce vote ferait barrage à Jean-Luc Mélenchon, je voterai le 7 mai pour Marine.
 Pourquoi ce choix ?

Parce que…
De quel droit le camp autoproclamé du bien a-t-il décrété que Marine Le Pen représentait le camp du mal ?
 Laissez-moi rire : dans ce camp du bien, on trouve M. Mélenchon, soutenu par toutes les milices antifascistes et anticapitalistes, les anarchistes, les cagoulés, les Adblocks, la nuit des barricades, et j’en passe.
Vous voulez voter avec ces énergumènes ?

Parce que je n’associe pas les anathèmes et les crânes rasés aux idées courtes (exclus, par ailleurs) avec le Front national.

Parce que je n’ai pas travaillé toute ma vie pour nourrir des assistés et une horde d’immigrés qui ne voient dans l’Europe qu’un eldorado de naïfs.
 Il y a d’autres pays plus proches, géographiquement et culturellement, des zones sinistrées pour ce faire (les pays du Golfe, par exemple).

Parce que l’Europe, telle qu’elle a été construite, n’a pas empêché les guerres : à nos portes (Kosovo, Ukraine, Crimée) et chez nous dans sa forme économique la plus tragique.

Parce que la politique de M. Macron et de ses mentors (mondialisation et afflux de main-d’œuvre bon marché) ne peut qu’aggraver la crise économique et la situation sociale du pays.
Par contre, elle enrichira le CAC 40 et les banques d’affaires.

Parce que, mal préparée à la compétition voulue par les traités européens, notre économie a besoin d’un répit pour se reprendre (avec une politique adéquate) et remettre au travail les 6,5 millions de chômeurs (officiels, officieusement près de dix millions).
Faut-il rappeler que les emplois industriels ont baissé en France de 24 % entre 2002 et 2016, contre 3 % en Allemagne.
Parce que je ne me laisserai pas dicter, par un Parlement européen affolé de perdre ses privilèges, mon vote ; Parlement qui découvre miraculeusement, huit jours avant le vote, une prétendue arnaque dont le montant double tous les jours.

Parce que le FN est peut-être le seul qui bousculera l’ordre établi : syndicats, juges, médias, pouvoirs occultes, puissances de l’argent et, bien sûr, les privilégiés en place.

Parce que je suis outré d’entendre ces caciques de droite avec, à leur tête, Bayrou, indifférents pendant des décennies au sort du peuple mais pas au leur, accuser Dupont-Aignan, dont le programme est proche de celui de Marine et à l’opposé du leur, de traître, alors même qu’ils ont trahi et leurs électeurs et la droite pour aller à la mangeoire Macron.

Parce que je trouve scandaleux que le Président, supposé de tous les Français, me dise pour qui et comment voter, et de jeter à la corbeille les 7,7 millions d’électeurs du FN.

Parce que je refuse à moi et ma génération, par un vote égoïste, de laisser à nos enfants et petits-enfants, en héritage, un pays ruiné jusque dans sa culture.

Enfin, parce qu’une victoire Macron 70/30 laisserait la voie à un Chirac bis pour cinq ou dix ans. N’oublions pas que c’est ce réflexe de peur du Front national qui nous a donné Mitterrand, Chirac et Hollande.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.