samedi 6 mai 2017

« Compte offshore » de Macron aux Bahamas : info ou intox ?

Le 06/05/2017
Article publié le 06.05.2017

Résultats de recherche d'images pour « coffre fort banque »

Emmanuel Macron, le peut-être futur « Baby Boss » de l’Elysée au « regard bleu acier » froid comme un iceberg et au sourire de requin de la finance, aurait-il un compte caché aux Bahamas ?

 Sommes-nous là en présence d’une nouvelle affaire style Cahuzac ?
Depuis mercredi soir, lors du face-à-face avec Marine Le Pen dans la course à la présidentielle, la rumeur court.

Au cours de ce débat de l’entre-deux tours, Marine Le Pen, ayant eu connaissance de documents circulant sur des tweets (émanant semble-t-il d’un militant pro-trump et d’autres médisants) insinuant qu’Emmanuel Macron aurait un compte offshore planqué aux Bahamas, paradis fiscal par excellence, a laissé entendre sans l’affirmer que le chevalier blanc du mouvement En Marche ! ne serait peut-être pas si blanc que ça.
Encore un coup des Russes ?

Info ou intox ?
 Evasion fiscale ou non ?
 Toujours est-il que cette rumeur, aussitôt démentie par l’ancien ministre de l’Economie – « non, je n’ai pas de compte caché aux Bahamas » –, fait un peu tache dans cette fin de campagne présidentielle.

 Et ce, même si le « bébé Hollande » se défend de toute magouille fiscale en accusant les « alliés » de la candidate Bleu Marine (qui par ailleurs s’interroge sur la déclaration de patrimoine de son adversaire) de l’avoir « matraqué de fausses annonces et mensonges » pendant la campagne et d’être « pour certains liés à des intérêts russes ».
 Au lendemain de cette annonce de prétendue évasion fiscale, l’intéressé a annoncé avoir porté plainte contre X pour faux et dénoncé « une attaque de type politique faite par des gens de peu de scrupules ».
De son côté, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour « faux, usage et recel de faux et propagation de fausses nouvelles destinée à influencer le scrutin ».

Diffamation ?
Désinformation ?
 Complot ?
 Fake News (fausse nouvelle), comme ils disent ?
 Impossible de le savoir avec certitude pour l’heure.
Rien n’est confirmé.

 En revanche, on peut s’étonner qu’aucune enquête n’ait été ouverte sur les trois millions touchés chez Rothschild et évaporés en deux ans ainsi que sur les 120 000 euros de « frais de bouche » prélevés sur son enveloppe de ministre de l’Economie du temps où le « premier de la classe » chouchou des médias était à Bercy.

Cet article « Compte offshore » de Macron aux Bahamas : info ou intox ? est apparu en premier sur Présent.

source
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.