mercredi 17 mai 2017

Composition du Gouvernement Philippe: La bonne paye !

Le 17/05/2017


 
mercredi 17 mai 2017
 
Un nouveau gouvernement a été donné à la France.


Edouard Philippe, ex-LR, rallié de la dernière heure à Macron est donc notre nouveau Premier Sinistre.

Le Modem qui n'était plus rien sort grand gagnant de cette élection présidentielle:

- 3 ministres dont la girouette en chef François Bayrou devient ministre d'Etat (excusez du peu) à la Justice.
On se demande bien pourquoi, il eut été nommé à l'Education ou à l'agriculture...mais bon.
Sylvie Goulard, ultra-européiste dont le rêve serait la disparition de notre défense au profit d'une défense européenne est nommée ministre des Armées (notez la nuance significative, elle n'est pas ministre de la défense...).
 Et Marielle de Sarnez est nommée ministre des Affaires Européennes.
 Pourra-t-elle faire mieux qu'Harlem Désir ?
 Sans doute...

- une centaine de circonscriptions pour les législatives.

Jean-Yves Le Drian, rallié de la seconde heure à Macron, passe de la Défense à Ministre de l'Europe et des Affaires Etrangères.
 On va en bouffer de l'Europe...
 
Bruno Le Maire qui lui aussi n'était plus rien, 2,38% des suffrages lors de la primaire de la droite et du centre, l'un des premiers à laisser tomber Fillon, devient Ministre de l'économie et des Finances.
 
Gérard Darmanin, bébé sarko, puis juppéiste, puis filloniste, puis anti-filloniste, devient Ministre de l'Action (???) et des comptes publics.
 
Gérard Collomb, pseudo-socialo, rallié de la première heure à Macron, maire de Lyon, devient Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur.
Quelle légitimité pour ce poste ?
 Aucune mais tant pis.
 
l'Ecolocoptère Nicolas Hulot devient super ministre de l'écologie, aucune expérience ministérielle ni d'élu, mais ne devrait pas faire plus mal que la Royal.

 
A l'Educ'Nat, nous voilà débarrassé de l'idéologue Belkacem, remplacée qu'elle est par Jean-Michel Blanquer, un mec de droite, spécialiste de l'Education et des programmes scolaires.
 
A L'Agriculture, Jacques Mézard, un illustre inconnu, élu du Cantal.
 
A la Culture, a priori, une moins idéologue que Azoulay, Christine Nyssen, ex-belge, patronne des éditions Actes Sud.
 A par ça ? Rien.
 
Les dindons de la farce: Ralliés de la première heure, Richard Ferrand, ex PS, devient Ministre de la Cohésion des territoires (???) et Christophe Castaner, pressenti à l’Intérieur, devra se contenter du secrétariat d'Etat chargé des relations avec le parlement.
 
Muriel Pénicaud, une patronne qui a écumé nombre de boîtes du CAC 40 devient Ministre du Travail.
 
Marlène Schiappa, une socialo, féministe, blogueuse, devient secrétaire d'Etat chargé de l’égalité Homme-Femme.
 
Elisabeth Borne, patronne de la RATP ayant succédé à son mari, ex directrice de cabinet de la Royal, devient ministre des Transports.
 
Mounir Mahjoubi, franco-marocain, pour la diversité, au secrétariat d'Etat chargé du numérique.
 
Et pour les handicapés, Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat.
 
On est débarrassé de la clique hollandaise, c'est bien.
 
Pas de ministère des Familles...
 
Le grand perdant de ce nouveau casting gouvernemental: le parti socialiste.
 C'est cool !
 
Les ministres candidats à la députation, Le Maire, Castaner et quelques autres, devront démissionner s'ils sont battus.
C'est bien.
A suivre...

corto74

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.