samedi 1 avril 2017

Macron à Marseille : « Les Algériens, Marocains, Tunisiens, Maliens,… je vois des Français » (Màj)


20h12


 
À trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle, le candidat d’En marche !, Emmanuel Macron, a tenu ce samedi à Marseille un grand meeting de campagne.


Dès le début de son intervention et à plusieurs reprises, il a tenu des propos très violents contre le Front national.
« Être patriote ce n’est pas le FN, le repli sur soi et la haine, qui conduira à la guerre civile !« 
« Il faut chasser le parti du mépris et ceux qui nous font honte. Sortons-les !« , a-t-il asséné.
 Et d’user ensuite d’une anaphore [Ndlr : figure de style qui consiste à répéter en début de phrase les mêmes mots] pour marteler sa définition du patriotisme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.