lundi 10 avril 2017

Le millionaire Mélenchon a fait sa fortune avec ses indemnités parlementaires.

Le 10/04/2017
 
 
 
Apparatchik du PS et sénateur pendant 40 ans ça paie bien. Sans jamais avoir travaillé, Mélenchon est le deuxième candidat à la présidentielle à posséder la plus grosse fortune.
 
 
Son appartement parisien, acheté en 2012, a-t-il été financé par l’IRFM, (Indemnité représentative de frais de mandat).
On peut se poser la question.
L’IRFM c’est l’une des deux enveloppes versées par l’Assemblée nationale à chaque député. L’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) permet à un élu de régler ses frais professionnels.
Ce n’est ni son « indemnité parlementaire », qui correspond en fait à son salaire, ni du « crédit affecté à la rémunération de collaborateurs », une enveloppe qui lui permet de payer ses assistants parlementaires.
En l’absence de tout contrôle, le député dispose de cet argent comme il l’entend et certains en profitent, comme le révèle francetv info mardi 27 janvier, pour se constituer un patrimoine immobilier.
 
C’est ce qu’a fait Mélenchon en achetant sa permanence.
Bien que légale, cette pratique pose un problème éthique : l’élu acquiert avec de l’argent public un bien immobilier privé et peut en tirer un profit en le revendant.
Un beau pactole quand on connait le marché parisien.
C’est pour cette raison que le déontologue de l’Assemblée nationale préconise la location.
 

 
Le patrimoine du fonctionnaire de la subversion publiée pour la première fois par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), le 22 mars :
1. Les immeubles bâtis et non bâtis.
Appartement de 110 m², bien propre (100 %), acquis le 24 avril 2014 pour 800 000 euros et 37 000 euros de travaux de rénovation, valeur vénale 837 000 euros.
Maison rurale de 150 m², bien propre (100 %), acquise le 27 juin 1996 pour 90 000 euros, valeur vénale 190 000 euros.
Les comptes bancaires courants et les produits d’épargne.
Crédit du Nord :
Compte courant : 1 216,93 euros.
Crédit mutuel :
Compte courant : 3 322 euros.
Compte courant : 1 648,17 euros.
Livret bleu : 40 234,17 euros.
Compte épargne logement : 10 135,69 euros.
Livret de développement durable : 47 655,06 euros*.
Le passif.
Crédit mutuel : prêt Modulimmo contracté le 5 mai 2014 pour acquisition de résidence principale, montant total de 248 340 euros sur quinze ans, mensualités de 1 232,10 euros, reste 142 435,74 euros à rembourser.
Sénat (041027/010) : prêt personnel le 31 décembre 2004 de 40 667 euros sur quinze ans, mensualités de 292,23 euros, reste 9 287,88 euros à rembourser.
Dette pour travaux, société (nom masqué), contentieux pour malfaçon de l’aménagement de la résidence principale : 14 000 euros.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.