samedi 1 avril 2017

Condamné pour meurtre, il s’évade, au Mans lors d'une visite culturelle, au planetarium de Rennes

Le 01/04/2017
 
L'homme a reconnu qu'il avait changé, mais qu'il reste "impulsif".

L'homme a reconnu qu'il avait changé, mais qu'il reste "impulsif". | Archives Ouest-France
Par Julien BELAUD. 
      
Un Manceau, qui purge une peine de prison pour meurtre, à Rennes, a faussé compagnie à ses gardiens, lors d'une sortie, mardi. Il écope de quatre mois ferme.
 
Il participait à une visite culturelle, au planetarium de Rennes.
 Un détenu condamné pour meurtre a faussé compagnie à ses gardiens, mardi.
 L’homme de 32 ans a sauté dans un train et rejoint Le Mans, d’où il est originaire.
« Depuis 2010, il n’a reçu d’autre visites que les miennes, a plaidé son avocate. Il a eu l’envie irrepressible de voir ses enfants. »
Sa fuite, qui consitue une évasion aux yeux de la justice, s’est soldée par un échec.
Aucune des portes auxquelles il a frappé ne s’est ouverte.
Après avoir passé la nuit sur un banc, le détenu s’est spontanément constitué prisonnier au commissariat du Mans, le lendemain matin.
Jugé, hier, en comparution immédiate, l’homme a été condamné à quatre mois de prison ferme.
 Il est désormais libérable en 2022.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.