jeudi 16 février 2017

Une pétition appelle à bannir George Soros des Etats-Unis

Le 16/02/2017
 
 
Une pétition appelle à bannir George Soros des Etats-Unis
 
© Charles Platiau
 
George Soros s'est fait des ennemis aux Etats-Unis
 
 16 févr. 2017  
En finançant de nombreux groupes d'activistes aux Etats-Unis, le sulfureux milliardaire cherche à déstabiliser le pays et à le noyer sous l'immigration pour un «objectif mondialiste», selon les signataires de la pétition.
                                   
Nul n'est prophète en son pays, ni dans son pays d'adoption, doit se dire le milliardaire américain d'origine hongroise George Soros, qu'une pétition sur le site internet change.org appelle à bannir des Etats-Unis.
Et les raisons listées sont légions.
Il lui est reproché, entre autres, sa proximité financière avec les «hommes politiques corrompus», qu'il «manipule et influence» à loisir.
Les rédacteurs de la pétition s'inquiètent aussi qu'il possède, à travers ses liens avec l'entreprise Smartmatic, des machines à voter dans seize états américains.


 
Mais ce sont surtout ses liens avec différentes organisations qui planifient des manifestations sur le sol américain qui sont pointés du doigt.
Le philanthrope se fait en effet un devoir de financer des groupes aussi divers que Black Lives Matter, des associations de la Women's March, ou encore des groupes responsables des récentes violences sur le campus de Berkeley.


 
Enfin, l'omnipotent homme d'affaires est accusé par près de 10 000 signataires de déstabiliser le pays, de le mener à la faillite économique et de vouloir le noyer sous l'immigration pour un «objectif mondialiste» : l'établissement d'un Nouvel ordre mondial.

Pour sa défense, le milliardaire explique qu'il souhaite promouvoir le développement de sociétés démocratiques et ouvertes, notamment grâce à l'Open Society Institute qu'il a fondé en 1993, devenu Open Society Foundation en 2010.

Lire aussi : Le milliardaire George Soros a financé des associations et un responsable de la Women's March

source

2 commentaires:

  1. Dehors les sionistes, vive Trump, et la Gaulle se réveille enfin...

    RépondreSupprimer
  2. il a la tête d'un cadavre, il y a juste à le pousser dans la caisse!!

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.