samedi 18 février 2017

Pays-Bas: Geert Wilders lance sa campagne "anti-racaille marocaine"

Le 18/02/2017

geert_wilders_flash.jpg

 Par L'Economiste| Le 18/02/2017 - 
 
Le député néerlandais d'extrême droite et anti-islam Geert Wilders a lancé aujourd'hui sa campagne pour les législatives du mois de mars par une attaque contre "la racaille marocaine" dont il a dit vouloir débarrasser le pays pour "le rendre au peuple néerlandais".

Pourtant, Wilders a bel et bien été jugé pour discrimination et incitation à la haine après avoir déclaré en 2014 vouloir "moins de Marocains" aux Pays-Bas (Voir: Pays-Bas : Wilders jugé pour ses attaques contre les Marocains)
 
"La racaille marocaine en Hollande... bien sûr, ce ne sont pas tous de la racaille, mais il y en a beaucoup, qui rendent nos rues dangereuses, principalement des jeunes... et il faut que ça change",

a déclaré Wilders à la presse avant un bain de foule dans la petite ville de Spijkenisse, au sud de Rotterdam.
 Geert Wilders est donné en tête par les sondages pour les élections du 15 mars au cours desquelles les Néerlandais sont appelés à renouveler le Parlement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.