lundi 20 février 2017

La bulle médiatique Macron, c'est du matraquage publicitaire massif

Le 20/02/2017


 

Thomas Guénolé, politologue, enseignant à Sciences Po Paris et à Paris II, explique que Emmanuel Macron a bénéficié d'une "bulle" médiatique :

"Nous avons pu mesurer la bulle grâce à un indicateur fiable : nous avons comparé des données analysées via Talkwalker par Véronique Reille Soult, directrice générale de Dentsu Consulting. Durant le printemps et l'été 2016, Emmanuel Macron a recueilli 43% de part de voix dans les parutions des médias, contre 17% sur les réseaux sociaux, c'est-à-dire les contenus émis par les gens au sujet du candidat.

L'écart est si considérable qu'on peut raisonnablement qualifier cette situation de gigantesque bulle médiatique.
 Ceci, pour "vendre" la marque Macron par un effet bien connu des publicitaires : "l'effet de simple exposition". En résumé, cet effet veut qu'en répétant encore, encore et encore le même item à une population, toute une partie de cette population va développer artificiellement un sentiment positif envers cet item.

 Bref, cette bulle médiatique Macron, c'est du matraquage publicitaire massif.

 Je n'ai pas le souvenir de cas aussi puissants récemment.
Il faut remonter à plus de 10 ans, à l'époque de Nicolas Sarkozy ministre de l'Intérieur, pour retrouver un tsunami comparable.
 Emmanuel Macron est une bulle de savon gonflée à l'hélium. [...]"

Au choix : on appelle cela de la propagande ou de la désinformation.
 
Michel Janva

Posté le 20 février 2017 à 09h07 | Lien permanent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.