samedi 11 février 2017

«Il a traité cette jeune fille comme un objet»

Le 11/02/2017


storybild

Le viol a eu lieu dans une rame du RER vaudois. (Photo: Keystone)

Une Vaudoise de 17 ans a été violée par un requérant d'asile marocain de 19 ans en juin 2016. Celui-ci vient d'être condamné à 10 ans de prison.
         
Une culpabilité jugée «très lourde» et des faits jamais ou seulement partiellement admis: des éléments qui ont poussé vendredi la Cour criminelle du Tribunal de Lausanne à condamner à 10 ans de prison ferme un Marocain de 19 ans pour le viol d'une fille de 17 ans, le 22 juin 2016.
 Ce soir-là, aux alentours de 20h, après avoir été éconduit une première fois par la jeune Vaudoise sur un quai de la gare de la capitale olympique, ce requérant d'asile analphabète a suivi sa victime dans le RER en direction de Vallorbe.
 Là, il a emmené l'ado, qui avait bu deux bières, dans les WC où, pendant 35 minutes, «il a traité cette jeune fille comme un objet», selon la Cour, comme le raconte 24heures.ch.

Des examens pratiqués le lendemain au CHUV sur la jeune femme, vierge avant cette agression, ont révélé des lésions dans les parties intimes, des marques sur la gorge, des griffures et des bleus ailleurs sur son corps.
Elle a dû se soumettre à une trithérapie préventive.
Depuis les faits, elle se retrouve dans un état grave qui préoccupe ses proches: elle a, par exemple, perdu 8 kilos et arrêté sa formation.
Cette condamnation à 10 ans de prison ferme est rare, si ce n'est une première dans un tel cas, comme le note le quotidien vaudois.
C'est plus que ce qui avait été requis jeudi par le procureur chargé du dossier.
 Celui-ci avait demandé 6 ans de détention, alors que l'avocate du Marocain avait plaidé l'acquittement, se basant sur quelques zones d'ombres comme le fait que la victime n'avait pas crié au secours et s'était assise à côté de son bourreau tout de suite après le viol.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.