lundi 30 janvier 2017

Merkel et Hollande "sont mentalement dérangés" - Issaias Afeworki (président érythréen)

Le 30/01/2017

Merkel et Hollande "sont mentalement dérangés" - Issaias Afeworki (président érythréen)


Issaias Afeworki, le président érythréen était de sortie ce vendredi. Dans une de ses rares adresses à la télévision nationale, le chef de l‘État érythréen a dit tout le mal qu’il pensait de certains dirigeants occidentaux.

Dans sa ligne de mire, le président français François Hollande et la chancellière allemande Angela Merkel.
Pour le président érythréen Issaias Afeworki, ils font partie de ceux qui encouragent le déplacement massif de sa jeunesse vers l’Europe.
C‘était ce vendredi, alors qu’il accordait une interview à la télévision nationale Eri-TV à l’occasion de son traditionnel message du Nouvel an.
 Entre point sur les infrastructrures du pays et autres projets pour son pays, Issaias Afeworki s’est penché sur l‘épineuse question de l‘émigration qui secoue son pays.
Il s’est notamment emporté contre François Hollande qui déclarait il y a près d’un an que l‘Érythrée se vide de sa jeunesse.
“Qu’est-ce qu’il en sait ? s’est-il emporté. Qu’est-ce que ça peut bien lui faire ?”, a-t-il lancé.
La chancelière allemande Angela Merkel n’a pas été épargnée.
Elle qui effectuait il y a quelques mois une visite chez l’ennemi ethiopien avec à la clé une importante aide financière pour recevoir les fugitifs érythréens. “(…) Lui et Angela Merkel (…) tout ce que je peux dire, a-t-il poursuivi, c’est que ces gens doivent être mentalement dérangés”.


Accusé des pires violations des droits de l’homme et de la liberté d’expression, le dirigeant érythréen a très souvent accusé l’Europe d‘être à la base de la fuite massive de la population vers les pays européens.
En mai dernier, dans un discours prononcé pour les 25 ans de l’indépendance de l‘Érythrée, il déclarait que l’exode de la jeunesse de son pays vers l’Europe est la conséquence d’une politique délibérée fomentée par les puissances étrangères pour affaiblir l‘Érythrée avec un recours systématique au sabotage économique “dans le but de créer la pauvreté et la famine”.
“Les Érythréens constituant la plus grande menace historique pour nos ennemis, le trafic d‘êtres humains a été utilisé pour disperser et affaiblir le capital humain du pays (…)
 La priorité absolue a été donnée à cette politique, en accordant le droit d’asile aux Érythréens”, a-t-il assuré.
Avec 5.000 personnes quittant leur pays chaque mois en quête d’une vie meilleure, l‘Érythrée est l’un des plus importants contingents de migrants risquant le périlleux voyage jusqu’en Europe.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.