mercredi 18 janvier 2017

Le grand remplacement, l'un des axes principaux de la campagne de Nicolas Dupont-Aignan

Le 18/01/2017
Résultats de recherche d'images pour « Nicolas Dupont-Aignan »

Nicolas Dupont-Aignan a lancé sur Twitter :



 Au Figaro il répond :
«Si nous voulons un État en capacité d'assimiler les nouveaux venus, il faut d'urgence réguler l'afflux de nouveaux migrants». 
«En 5 ans, la France a accueilli près d'un million d'immigrés légaux (…) le nombre de titres de séjour accordés a encore augmenté en 2016 pour atteindre 227.550.  
Le nombre d'immigrés légaux annuels a ainsi explosé de 32,3% par rapport à il y a 10 ans!  
À cette immigration légale s'ajoute l'ensemble des clandestins qui vivent sur notre territoire en bénéficiant de l'appel d'air social, tout en profitant du laxisme socialiste en matière d'expulsions: au moins 300.000 au regard des bénéficiaires de l'AME».

«Il faut arrêter d'avoir peur des mots. Cette prise de position est tout à fait réfléchie et je brise ce tabou volontairement. Je ne suis pas pour l'immigration zéro, mais pour la prise en compte de ce remplacement rampant».
Dupont-Aignan ajoute qu'il s'agira-là de l'un de ses axes principaux de campagne, «avec la relocalisation de l'emploi». 
«Le choc démographique historique qui s'annonce en Afrique devrait être une obsession de tout futur chef d'État. La population pourrait y croître dans les années à venir d'un million d'individus. Si je suis président de la République, il y aura une carte de l'Afrique placardée dans mon bureau». 
Michel Janva
Posté le 17 janvier 2017 à 22h11 | Lien permanent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.