jeudi 5 janvier 2017

La France doit-elle sortir de l’UE ? L’interprétation litigieuse de Bourdin enrage Twitter

    
Spécialiste des sondages chocs, Jean-Jacques Bourdin n'a pas failli à sa réputation mardi 3 janvier. Le journaliste qui recevait Marine Le Pen, a posté sur Twitter une question chère à la candidate frontiste : la France doit-elle quitter l'Union européenne ?

Au terme du sondage, plus de 13 000 participants ont donné le «oui» largement vainqueur, à 62%, signe de l'euroscepticisme grandissant en France.



Ce n'est pas tant le résultat qui a choqué les internautes, mais l'interprétation donnée par Jean-Jacques Bourdin dans un tweet.
Pour le journaliste, le «non» l'a emporté à 53%.

Devant l'incompréhension totale des internautes au cours de la journée, le Community manager de RMC sera contraint de venir éteindre l'incendie.
 Ses explications, pourtant claires et sans ambiguïtés, ne vont pas convaincre la twittosphère.
 Il aura beau expliquer que l'heure à laquelle les résultats sont relevés est fixe – et que par conséquent le tweet de Jean Jacques Bourdin était exact à ce moment précis –les utilisateurs du réseau social y voient une nouvelle manipulation médiatique.

Certains demeurent persuadés que la radio a choisi délibérément un moment d'annoncer le résultat. Mettant même en cause le patron de la radio, Patrick Drahi, européiste convaincu.


Le compte de l'humoriste Dieudonné s'en est donné à cœur joie, ironisant sur l'insoumission affichée du journaliste.


Certains internautes se réjouissent du résultat, l'interprétant comme un bon présage pour les élections à venir.

Jean-Jacques Bourdin est en train de faire l'expérience de ce qu'il avait mis en évidence quelques semaines plus tôt, la confiance du public dans les médias est au plus bas.
En effet, il y a quelques semaines, il avait demandé aux internautes si les médias mentaient.

Avec 90% de oui, la réponse avait été sans appel, les internautes listant par ailleurs leurs reproches : manipulation, conditionnement, occultation de faits ou encore hiérarchisation arbitraire de l'information.

Lire aussi : Bourdin demande aux internautes si les médias mentent... et le regrette aussitôt

Extrait de: Source et auteur via

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.