jeudi 29 décembre 2016

Réinformation: Alep, les terroristes tiraient sur les gamins

Le 29/12/2016
 
Résultats de recherche d'images pour « sniper alep »
 
Pierre Le Corf à Alep.

Encore une autre réalité à propos des snipers qui sort de la bouche d’un enfant de l’Est, il s'appelle Bachar, de la bouche de tous ceux que j'ai rencontrés en fait.

Il y a quelques mois je publiais les portraits de gamins de 8 à 15 ans https://www.facebook.com/pierrelecorf/posts/10154745752419925 fiers de me montrer les impacts de balle sur leur bas du dos, jambes cuisse, épaule pour ceux qui ont survécu.
 Les terroristes tiraient sur les gamins et les civils, raison pour laquelle vous pouviez voir des draps tirés le long de chaque rue en bord de ligne de front, ils tiraient sur les gens avec parfois cette particularité de viser les jambes, ils les laissaient blessés et attendaient qu’on vienne les secourir puis tiraient pour tuer.
 Quelles raisons?
 Du sadisme pour sûr mais aussi la volonté de faire reculer les gens, les frontières de la ville à leur avantage, repousser la ville sur elle-même.

Les communautés internationales, outrées du massacre de civils à la sortie des corridors n’ont pas hésité à accuser l’armée sans aucune source sinon des terroristes ou partisans sur place.
Je l’ai répété, les gens sortaient en dehors des corridors https://www.facebook.com/pierrelecorf/posts/10154909290769925 parce qu’ils se faisaient tuer en sortant sur les voies tracées, risquant les mines et les crossfires.
Ce sont des dizaines et des dizaines de civils abattus, ils ont d’ailleurs été prévenus que ça arriverait s’ils sortaient rejoindre l’Ouest.
Les civils sortaient quand les combats étaient au plus forts, les plus dangereux aussi, et que toute l’attention des combattants était portée sur l’avancée de l’armée.
Une réalité honteusement effacée et où transformée, renvoyant tous ceux qui sont morts à l'oubli et salissant leur mémoire, des mensonges pour légitimer plus de morts à la santé de ceux qui la propagent We are superheroes

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.