lundi 26 décembre 2016

Le djihadiste syrien qui avait envoyé ses deux petites filles se faire exploser aurait été tué

Le 26/12/2016
 
L'homme, identifié comme un combattant du groupe rebelle djihadiste Jabhat Fatah al-Cham (anciennement Front al-Nosra), a envoyé ses deux fillettes commettre un attentat-suicide à Damas
 
© @Syria-Protector / Twitter
 
 
L'homme, identifié comme un combattant du groupe rebelle djihadiste Jabhat Fatah al-Cham (anciennement Front al-Nosra), a envoyé ses deux fillettes commettre un attentat-suicide à Damas 
C'est une mort sur laquelle il sera difficile de s’apitoyer : le père des deux fillettes, qui les avait envoyé faire exploser une bombe dans un commissariat syrien, aurait été tué par des individus non-identifiés dans la banlieue de Damas.
Plusieurs sources annoncent que le terroriste syrien Abdul Rahman Shaddad, connu sous le nom d'Abu Nimr al-Suri, aurait été pris pour cible dans des tirs par des individus non-identifiés dans la banlieue de la capitale syrienne.
 La journaliste de RT Lizzie Phelan a annoncé sa mort, photo à l'appui, alors que celle-ci n'a pas encore été confirmée.



Un homme, identifié comme un combattant du groupe rebelle djihadiste Jabhat Fatah al-Cham (anciennement Front al-Nosra), envoie ses deux fillettes commettre un attentat-suicide à Damas
 
Dans une vidéo choquante, des parents djihadistes envoient leurs filles se faire exploser en Syrie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.