lundi 26 décembre 2016

L'Allemagne commande des barrières modulaires israéliennes pour véhicules

Le 26/12/2016
 
 
Blocage de camions
 
crédits/photos : Mifram
Blocage de camions.
 
Selon la compagnie Mifram, l'attaque à Berlin aurait pu être évitée grâce à ses barrières de sécurité.
 
Après l'attaque de lundi dans la capitale allemande, lors de laquelle un camion a foncé dans un marché de Noël, tuant 12 personnes et en blessant 48 autres, les autorités allemandes ont contacté un fabricant israélien de barrières modulaires pour véhicules (MVB) afin d'acquérir la totalité de sa marchandise, a-t-on appris vendredi.
Les Allemands ont contacté Mifram Security, qui développe, conçoit et fabrique une grande sélection de systèmes de défense pour la protection anti-terroriste, et ont demandé de réserver leur stock complet de barrières modulaires en vue d'un achat début janvier, a déclaré à I24news le président de la compagnie, Amos Klein.
Des agences gouvernementales anonymes avaient déjà manifesté de l'intérêt pour ce type de produit, mais avaient renoncé à s'en procurer.
Bien que n'étant pas disposé à divulguer des chiffres exacts, David Noy, responsable des ventes de l'entreprise, a confirmé que Mifram détient actuellement un stock constitué d'une centaine d'unités.
Selon Mifram, l'attaque à Berlin lundi dernier aurait pu être évitée si de telles barrières avaient été disposées pour renforcer la sécurité autour du marché.
"L'attaque à Berlin aurait pu être évitée, grâce à l'utilisation d'une barrière Mifram destinée à stopper des voitures-bélier", affirme le communiqué de presse de la compagnie.

Mifram
 
Mifram 
 
"Provoque l’arrêt complet d’un véhicule accélérant - voiture piégée, attentats suicides, etc."

Ces barrières modulaires sont capables de stopper presque tous les types de véhicules, tels que des tracteurs, des motos, des camions légers, et même des camions lourds tel que celui utilisé à Berlin, selon la compagnie.
"Sa conception spéciale (en forme de L) arrête les véhicules circulant à grande vitesse en modifiant la lancée horizontale du véhicule en lancée verticale.
La barrière dirige l’élan vers le bas dans le sol amenant ainsi le véhicule à un arrêt complet – quelle que soit sa vitesse", peut-on lire sur le site internet de la société.
"Comparé aux méthodes conventionnelles, comme les blocs de ciment par exemple, le MVB représente une solution peu coûteuse, qui offre une protection supérieure tout en étant très facile à retirer dès la fin de l'événement", a expliqué Noy à I24news.
"Une seule unité de 60 cm de largeur coûte environ 1000 $, vous pouvez donc fermer une route entière pour seulement 7000 $", a-t-il encore précisé.
Mifram a commencé à produire le MVB il y a environ 12 ans et, bien qu'il soit principalement utilisé en Israël, plus de 40 000 unités ont été vendues à l'armée américaine, le FBI, l'armée japonaise et la police et elles ont aussi contribué à la sécurité des Jeux olympiques d'Athènes.
"Le MVB peut être utilisé de manière permanente pour sécuriser les aéroports, les ports ou les bâtiments du gouvernement, ou pour des événements qui ne durent que quelques heures", a poursuivi Noy.
Suite à l'attentat de Nice du 14 juillet dernier, qui a tué 86 personnes et fait 434 blessés, les autorités françaises ont décidé de déployer les barrières de la compagnie israélienne Mifram au coeur de plusieurs villes françaises.

Mifram
 
Mifram
 
"Une Barrière Modulaire Pour Véhicules Mifram sécurise une route d'accès à la gare de Lyon en France"

Des décennies d'expérience
 
Les compagnies israéliennes telles que Mifram, spécialisées dans le développement de systèmes de défense pour la protection anti-terroriste, la gestion des risques, et les solutions de gestion de projets, ont des décennies d'expérience face à de nombreux types d'attaques terroristes, ayant dû s'adapter rapidement et efficacement à la menace.
L'ancien porte-parole militaire israélien et expert en sécurité Arye Sharuz Shalicar a donné quelques explications sur les méthodes israéliennes lors d'une interview accordée au journal allemand Abendzeitung.
"Des clôtures sont construites autour de l'aéroport, et il y a une zone tampon de trois kilomètres, ou quand un marathon est organisé, aucune voiture n'est autorisée à se garer le long de la voie la nuit précédente", a-t-il révélé.
 
Mifram
 
Mifram

"Comment protéger les voies d'accès? Où doit-on améliorer la vidéosurveillance? Où doit-on placer des policiers en uniforme? En civil?", ajoute-t-il.
"Les policiers en civil représentent une sécurité importante parce qu'ils sont invisibles et peuvent détecter un passant nerveux et donc suspect", explique-t-il.
Shalicar, né en Allemagne, estime que les Allemands devraient commencer à s'adapter à la nouvelle réalité du terrorisme mondiale.
"Une prochaine attaque aura lieu en Allemagne, la question est de savoir quand, où et comment", prévient-il.
"En Allemagne, la vie au Pays de Cocagne est terminée. C'est difficile de l'admettre, mais ici aussi, il va falloir s'adapter à la situation géopolitique".

David Ruhm est journaliste pour le site internet I24news en anglais.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.