vendredi 30 décembre 2016

Hugues Aufray, candidat à l’élection présidentielle !

 
  Le 30/12/2016
 
Hugues Aufray se dit le candidat de « la France invisible ».

Non ! Ce n’est pas un canular diffusé par Le Gorafi et nous ne sommes pas le 1er avril. L’information est sérieuse, publiée, ce 29 décembre, dans Le Figaro et plusieurs autres journaux : Hugues Aufray est candidat à l’élection présidentielle !
On se souvient de Coluche, en 1980, qui se présentait comme « le seul candidat qui n’a aucune raison de vous mentir », et de son appel mémorable : « J’appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travestis, les anciens communistes, les abstentionnistes convaincus, tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques à voter pour moi, à s’inscrire dans leurs mairies et à colporter la nouvelle. »
Hugues Aufray se dit le candidat de « la France invisible ».
C’est un collectif, baptisé « Les gens de peu » qui lui aurait proposé de se lancer dans la course et de s’occuper de sa campagne.
Là s’arrête la comparaison.
Coluche avait moins de 40 ans, c’était un humoriste et un provocateur, bon comédien au demeurant.
Hugues Aufray est un chanteur de 87 ans, un musicien, un poète parfois.
Que diable va-t-il faire dans cette galère ?
Il feint de ne pas se prendre au sérieux : « Si j’ai les 500 signatures, ça me ferait rire mais je n’y crois pas du tout. »
 Ce qui ne l’empêche pas, quand il est en tournée, de distribuer son journal de campagne aux maires pour obtenir les 500 parrainages nécessaires.
 Il en aurait déjà 180.
Il possédait, dans son répertoire, de quoi puiser son programme, exhorter les foules en lançant « Debout les gars, réveillez-vous/Il va falloir en mettre un coup », promettre que tout ira mieux « dès que le printemps revient ».
Il préfère entonner un nouveau refrain, défendre le maintien des bureaux de poste en zone rurale, la fin du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, l’élection de toutes les assemblées de France par tirage au sort, la « classe » de la « France périphérique et rurale » contre le « mépris des élites », la fin de la Ve République.
Un peu de Jean-Luc Mélenchon.
D’ailleurs, s’il n’a pas les parrainages nécessaires, « il pourrait bien [le] soutenir », confie un responsable de sa campagne au journal Sud-Ouest.
Quelles que soient les raisons de cette annonce – publicité, canular, dérision du système, calcul pour grappiller quelques voix à d’autres candidats –, elle montre à quel point la politique est tombée bien bas. Ce n’est plus qu’un spectacle où l’on cherche à paraître plus original que l’autre et à se faite applaudir plus que son voisin.
Alors, pourquoi pas un chanteur ?
 Il pourrait faire rêver, peut-être…
Si nous osions lui donner un conseil, voici ce que nous lui dirions.
Seriez-vous, en vieillissant, devenu si vain ou si sénile que vous pensiez devoir vous prêter à une telle opération, qui vous ridiculise ?
 Songez à vos débuts quand, dans un dîner de bienfaisance à Madrid, vous débutiez en chantant « Le Poinçonneur des Lilas » de Serge Gainsbourg : les applaudissements laissaient à juste titre augurer une brillante carrière.
Ne la gâchez pas dans vos dernières années.
Vous avez séduit plusieurs générations avec des chansons comme « Santiano » ou « Céline », et bien d’autres encore, qu’on fredonne toujours.
 Continuez de chanter, tant que vous en avez la force, montez sur scène pour communier avec votre public.

 Ne vous donnez pas en spectacle sur les tréteaux où l’on veut vous faire jouer au pitre, parmi les « histrions » et les « prostituées », comme dirait Leconte de Lisle.

Soyez fier de ce que vous êtes : un artiste vaut cent fois mieux qu’un politicien !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.