lundi 28 novembre 2016

La victoire de Fillon en deux images: un graphique et une croix

Le 28/11/2016

La première:




Les chiffres parlent d'eux-mêmes...

Fillon a fait le plein des voix " de droite ", de la vraie droite (70%, +11 par rapport au premier tour) ) et un report correct des voix sarkozystes.
 L'apport " FN " s'est accru entre le premier et le deuxième tour; on comprend mieux la soudaine violence verbale des frontistes à l'encontre de Fillon jusqu'à s'en rendre ridicule comme Florian Philippot chez Bourdin ce matin.
 Bref, François Fillon s'est contenté de bien réaliser ce qu'il y avait de mieux à faire: une campagne pour gagner la primaire de la droite.
Quant à Juppé, il s'est simplement gouré de campagne.
 Erreur magistrale, il s'est cru en campagne pour la présidentielle et à cherché pour cela à ratisser large quitte à ne rien faire ni dire qui pourrait décourager les gauchistes.
 Fiasco.
Il nous disait avoir la pêche, a glissé sur une peau de banane et s'est pris une bonne poire dans la tronche. Exit !

La deuxième, moins parlante et pourtant...



Valérie Boyer a été sur un plateau télé avec une petite croix bien visible.
Il n'en fallait pas plus pour que la fielleuse gauchiste Caroline Fourest lance une fatwa à l'encontre de Valérie Boyer.

Le problème de Fourest comme de la socialie et du monde médiatique, c'est qu'ils n'ont, à aucun moment, senti que la France manipulable et manipulée depuis des années avait changé; l'ampleur des manifestations contre le mariage zinzin n'était qu'un révélateur, l'excipient d'une rébellion conservatrice.

Cette France, celle qui a voté Sarkozy et Fillon lors de cette primaire n'en peut plus: du politiquement correct, de l'immigration, des réfugiés, des bouffe-curés, de la christianophobie, des lécheurs de babouches, de l'Islam, du multiculturalisme, du politiquement correct, des atteintes sans cesse renouvelées contre nos racines, nos traditions et notre culture de souche...
Cette France n'en peut plus de cette désormais défunte gauche morale, donneuse de leçons mais incapable depuis cinq ans de résoudre le quart du dixième des problèmes auxquels elle est confrontée, tout juste bonne à galvauder des valeurs républicaines vidées de leur sens, ces fameuses valeurs de la République pourtant si chères au cœur de cette droite-là.
 Elle n'en peut plus de cette gauche qui prend pour héros, pour un " géant du XXe siècle ", l'un des pires dictateur que le terre ait porté.
 Elle n'en peut plus que l'on nous fasse pleurer sur les rebelles d'Alep en oubliant si bien les chrétiens d'Orient...

Dans un monde aussi tourmenté que le notre, cette France qui refuse de céder à la tentation frontiste a besoin de repères, de concret, de solide, de " renaissance "; elle a besoin de racines et d'un juste retour de certaines traditions et sans doute aussi dune certaine spiritualité.
 Avec cette petite croix, Valérie Boyer incarnait en quelque sorte cette France-là. La France que n'aime pas Fourest, la France que n'a pas compris Jupé.
La France qu'a parfaitement su entendre François Fillon.

Son dernier discours de campagne et sa très large victoire le démontrent.

corto74

1 commentaire:

  1. Valérie Boyer porte une croix ? Et alors, où est le problème ?
    Lorsque des muzzs s’habillent de manière à bien montrer leur religion, y voit-elle aussi un problème ? Certainement pas ! Elle doit trouver ça très bien et peut-être encourager le port de cette façon de faire voir sa religion ; et bien nous aussi devons en faire de même, il faut que les catholiques montrent ce qu’ils sont, surtout lorsqu’il y a un environnement de muzzs, mais ça ce n'est pas facile pour tous.

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.