dimanche 9 octobre 2016

Viry-Chatillon : l'un des policiers agressés est «entre la vie et la mort»

Le 09/10/2016
 

09 octobre 2016, 9h02 | MAJ : 09 octobre 2016, 9h27|0

 L'un des deux policiers sérieusement blessés samedi à Viry-Chatillon (Essonne) est «entre la vie et la mort», selon un responsable du syndicat Alliance qui s'est exprimé sur RTL.

«Notre adjoint de sécurité est entre la vie et la mort.
 Il a été placé dans un coma artificiel dans un état jugé très très sérieux», a expliqué dimanche matin Claude Carillo, secrétaire départemental du syndicat de police Alliance 91.
Selon lui; la policière, elle aussi gravement touchée, «mère de trois enfants, est très choquée et devrait normalement s'en sortir beaucoup plus facilement» que son collègue.

Samedi après-midi, deux véhicules de police ont été la cible de cocktail Molotov, en lisière de la cité de la Grande-Borne.
 En tout, quatre policiers ont été blessés.
 L'adjoint de sécurité a été brûlé très grièvement au visage, au torse et aux mains.


Ce sont des individus cagoulés qui ont d'abord brisé les vitres des voitures avant d'y jeter les cocktails molotov.
Les policiers étaient venus surveiller une caméra de video-surveillance victime de plusieurs attaques. Cette caméra avait été installée au carrefour dit du Fournil en raison de nombreuses agressions d'automobilistes et de vols à la portière qui y sont commis depuis plusieurs années.

Les agresseurs des policiers sont toujours en fuite.
De nombreux politiques ont réagi dès samedi soir pour condamner cet acte. Le président François Hollande l'a qualifié d'«inqualifiable» et «intolérable».
 
 


Viry-Châtillon : deux voitures de police... par leparisien


 leparisien.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.