mercredi 19 octobre 2016

Valls veut convaincre les Wallons d’accepter le Ceta

Le 19/10/2016
 
 
24a6746ad59a428e15d5bde21fe7c

Non content de foutre dans la merde en France avec des traités qui vont nous mettre à genoux, Valls souhaite imposer à des pays étrangers ses désidérata.
 
Ce type est un voyou sans considération pour la démocratie et la souveraineté des peuples.
Le LRPS et ses alliés FDG, Verts, Modem, UDI sont des dangers!
 



Le Parlement de la Wallonie a adopté une résolution demandant à son ministre-président de ne pas autoriser la Belgique à signer l’accord avec le Canada. Le Premier ministre français veut le convaincre de revenir sur son veto.

 
Le dirigeant wallon a laissé la porte ouverte à un accord de dernière minute, posant comme condition que la récente « déclaration interprétative » qui accompagne le traité commercial de 1.600 pages soit dotée du « même poids juridique » que le Ceta lui-même.
« Il est possible de travailler dans cette direction », a jugé le Premier ministre québécois Philippe Couillard.
« Je suis optimiste, nous allons persuader dans le débat, convaincre nos amis wallons. Et nous pourrons préciser tel ou tel point dans la déclaration interprétative pour lever les doutes et les questions qui existent », a ajouté Manuel Valls.

Sept ans après le début des négociations entre Ottawa et Bruxelles, le Premier ministre canadien Justin Trudeau avait montré des signes d’impatience jeudi: « Si dans une semaine ou deux, l’Europe est incapable de signer une entente commerciale progressiste avec un pays comme le Canada, avec qui l’Europe pense-t-elle faire affaire dans les années à venir? », avait-il demandé aux côtés de Manuel Valls.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.