vendredi 14 octobre 2016

USA : Jill Stein, candidate Vert : « Clinton nous emmène droit vers la guerre nucléaire avec la Russie, pas Trump »

Le 14/10/2016
 
 
fed150ccdcb1c9957a8400c3306155ec
 
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 octobre 2016
 
« En pensant à Hillary Clinton présidente, je ne dors plus la nuit. Les positions politiques d’Hillary sont bien plus effrayantes que celles de Donald Trump, qui ne veut pas la guerre avec la Russie. »
 
 
Le docteur Jill Stein est l’un des deux petits candidats de l’élection présidentielle américaine avec le libertarien Gary Johnson, qui atteint 6,4 % dans les intentions de vote.
 Les Verts sont à 2,1 %.
C’est son commentaire de politique étrangère, lors d’une interview pour C-Span, qui surprend d’honnêteté.
Jill Stein a fortement insisté sur le fait qu’en politique étrangère, les options de Donald Trump envers la Russie et la Syrie ne sont pas aussi effrayantes que celles d’Hillary Clinton.
Extrait :
 
Jill Stein :
Il faut faire attention à ce que nous faisons. Ce n’est pas qu’un moment à passer, car il faut voir où le fait de voter pour le moindre mal va nous entraîner.
C’est Hillary Clinton qui veut déclencher une guerre dans les airs avec la Russie en imposant une zone d’exclusion aérienne en Syrie. 
Nous avons 2000 missiles nucléaires en alerte et prêts à être lancés. Et l’on nous dit que nous sommes plus près d’une guerre nucléaire [avec la Russie] que nous ne l’avons jamais été. 
Sous la présidence Hillary Clinton, nous risquons de glisser très rapidement dans un conflit nucléaire en raison des positions qu’elle a adoptées sur la Syrie. 

 
C’est un fait, je ne dormirais pas bien la nuit si Donald Trump est élu, mais il est certain que je ne dormirais plus si Hillary Clinton est élue.
Sur les sujets de la guerre et des choix nucléaires, ce sont les décisions d’Hillary qui sont plus effrayantes que celles de Donald Trump, qui ne veut pas entrer en guerre avec la Russie. 
Il veut trouver les moyens de travailler de concert avec les Russes, ce qui est le chemin que nous devons suivre pour éviter la confrontation et la guerre nucléaire avec la Russie.
 
J’imagine évidemment que ces fracassantes déclarations, venant de la candidate des Verts, feront la Une du Monde et de Libération, des médias traditionnellement hostiles aux va-t-en-guerre.
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.