lundi 10 octobre 2016

Policiers de l’Essonne : qui les a envoyés au supplice ?

 


Le 10/10/2016
Jean-Charles Mignard

Résumons les faits.

Le feu rouge dit « du fournil » à Viry-Châtillon est un lieu connu de vol à la tire.
Non loin de la cité de La Grande Borne, qualifiée de « sensible » dans la novlangue socialiste – à laquelle, soit dit en passant, nous ne devrions en aucun cas nous habituer.

Pour remédier à ces « petites incivilités » qui ne donnent certes pas une bonne image de la cité qu’il administre, le maire de Viry, étiqueté UDI, fait placer une caméra de surveillance.
Il faut bien essayer de faire quelque chose, sans pour autant écorner le dogme du « vivre ensemble » ! Sans connaître cet élu, mais au vu de son parti politique, je suppose qu’il est un adorateur de cette religion, comme la plupart des UDIstes.

À peine installée, la caméra est démolie à la voiture-bélier et incendiée au cocktail molotov.

Autre petite incivilité banale.
 Vous me permettrez d’oublier la majuscule à molotov, le terme étant devenu en France, sous Hollande-Cazeneuve, un nom commun et même très commun.

Que faire, que faire ?

Simple : envoyons deux braves policiers en voiture surveiller la caméra de surveillance.
 On rirait si la suite n’était dramatique.

Qui leur a donné cet ordre ?
Le commissaire responsable à Viry ?
 Le directeur départemental de la sécurité publique ?
Suite à une demande du maire ?
 Le directeur de cabinet du préfet ?
 Le saurons-nous un jour ?

Je repense à Roissy, où patrouillent policiers et soldats lourdement armés et équipés de gilets pare-balles et où, fort heureusement et jusqu’à présent, il ne se passe rien.

Je repense aux rues d’un centre-ville près de chez moi, barrées par une bonne vingtaine de policiers lors d’une très récente visite ministérielle.

Là, ils n’étaient que deux au départ – un homme et une femme – avec, sans doute, ordre de ne se servir de leurs armes qu’en cas de dernière extrémité.

On les a envoyés au supplice.
Qui les a envoyés au supplice ?

1 commentaire:

  1. Qui les a envoyé?
    le Laxisme de la justice, et le pire, si ces assassins se font prendre (ce dont je doute: il faut préserver la paix sociale!!!) ils passeront au tribunal et après 2 ans (si la justice est dure!)ils ressortiront et tels des héros réintégreront leur cloaque et recommenceront...

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.