samedi 29 octobre 2016

L'horreur à Molenbeek: battue et droguée, elle se fait violer pendant plus d'une heure et tente ensuite de mettre fin à ses jours

Le 29/10/2016
 
 
 
Rédaction en ligne
 
Une Marocaine de 19 ans a été droguée, battue et violée par un homme à Molenbeek. Les faits remontent au 30 septembre et sont rapportés par la DH.
 
Les faits remontent à la nuit du 30 septembre au 1 er  octobre.
 En rentrant de chez sa sœur, une Marocaine de 19 ans, venue en Belgique pour rendre visite à sa famille, se perd dans les rues de Molenbeek et s’arrête dans un night-shop pour demander son chemin.
«  Tu as besoin d’aide, viens avec moi, on va t’aider et te ramener chez toi  », lui dit son violeur avant de l’emmener vers sa camionnette de la marque Peugeot Partner et de couleur noire.
Plusieurs hommes sortent alors du véhicule et le calvaire va commencer pour la jeune femme.
Alors que les compagnons du violeur attendent que ça se termine, La Marocaine de 19 ans est frappée, droguée et violée pendant plus d’une heure.

 Les supplications de la jeune maman n’y ont rien fait.
L’homme a continué de violer sa victime et lui a crié qu’« il n’en avait rien à faire, qu’il était illégal en Belgique, que rien ne pouvait lui arriver », a précisé la jeune femme dans une plainte que nos confrères de la DH ont pu consulter.
Après lui avoir volé son GSM, son argent (550 euros) et son passeport marocain, le violeur a lâché sa victime à la chaussée de Gand.
 La jeune femme a tenté de porter plainte au commissariat de Molenbeek mais dans l’incapacité de s’exprimer en français, son récit n’a pas pu être pris en compte par les policiers.
 En sortant du commissariat, la Marocaine a tenté de mettre fin à ses jours en sautant dans le canal mais un passant l’a empêchée de commettre l’irréparable.

Toujours d’après les informations de la DH, le violeur et ses complices n’ont a priori pas encore été identifiés ni interpellés.

sudinfo.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.