lundi 31 octobre 2016

Les migrants, va falloir les aimer !

Le 31/10/2016


Résultats de recherche d'images pour « bd de la chapelle migrants »


J'écoute BFM, c'est extra.

Pour nous parler des migrants, pendant 15 minutes, 3 intervenants: le directeur de la très gauchiste France Terre d'Asile, Yann Brossat, le jeune communiste adjoint de la mairesse de Paris et la cheffesse de l'Office des réfugiés.
Ah, c'est sûr, à les écouter, aucun doute à avoir, les migrants, faut les plaindre, sont mal accueillis, mal hébergés, mal considérés et le gouvernement, il n'a rien fait pour éviter que la situation dégénère à Stalingrad.
 Les migrants, faut les évacuer et les héberger, qu'ils on dit.
 Aussi simple à dire que difficile à faire.

Quelle folie, il n y en a que pour les migrants.
On démantèle Calais, on expédie 5 000 migrants un peu partout en France, on en laisse 2 000 se carapater dans la région et déjà les premiers migrants accueillis dans des CAO se font la malle en douce.
 Les trottoirs du XIXème arrondissement de Paris dégueulent ses migrants de partout; la police arrive, contrôle, fait fuir quelques migrants qui aussitôt reviennent avec tentes et matelas, aidés par les associations et des initiatives citoyennes...


Des initiatives citoyennes ?
Késako ?
 Ils me l'ont expliqué dans le poste.
 Ce sont des citoyens lambdas, des Français, ou pas, qui sans être membres d'une association viennent spontanément offrir un gâteau, un matelas, une soupe chaude, un sourire, une tente, un peu d'écoute. Bref des gens qui ont le cœur sur la main, des qui aiment leur prochain et que toute cette misère migratoire attriste, peine, chagrine et révolte.

Je l'ai écouté la dame.
Elle a vu les images dans sa télé, c'est insupportable ce qu'elle a vu, comment, nous sommes en 2016, en France, alors elle est descendue avec un cake qu'elle avait confectionné et pi, elle l'a coupé et en a offert aux migrants.
Liquidé le cake.
Elle ira en faire d'autres, elle qui n'en avait jamais fait pour le clodo du coin.
 C'est chouette, c'est citoyen.
 Et cet autre gars qui les aide à se réinstaller après que la police les ait fait fuir.
Oui, franchement, c'est beau.

La France se prendrait-elle de sympathie pour ces envahisseurs, ses valeureux guerriers qui ont fuit des pays en guerre en laissant derrière eux femmes, enfants, parents ?

Vous n'y couperez pas et vos gueules, hein, si vous n'approuvez pas cet accueil, c'est que vous n'êtes rien que des fachos.
 La preuve, le seul qu on invite ce soir sur BFM pour se plaindre, c'est Philippot du FN.
CQFD.
 Faut vous rentrer ça dans le mou de ce qui vous sert de cerveau de réac, raciste, facho qu'aime pas les migrants: Les migrants, va falloir les aimer, les aider, les payer, les loger, les habiller, les nourrir, les éduquer, leur donner à baiser ( ben oui, quoi, z'ont une libido tous ces vaillants gaillards ), leur donner des papiers qui leur permettront de rester autant de temps qu'ils veulent chez nous, les occuper, les ouvrir à notre société, etc, etc...

 Ne pensez même pas qu'on puisse les renvoyer d'où ils viennent, c'est pas possible, ça craint trop la-bas qu'il a dit France Terre d'Asile de fous.

Alors, on va se les gaufrer, six mois, un an, deux ans, trois ans, ils nous feront de beaux bébés, de gré ou de force et tout ira bien dans le meilleur de ce qu'il restera du pays.

Pendant ce temps-là, nos SDF, la misère de chez nous, vous en avez entendu parler vous ?
 Non, oui ?
 Ben moi si, j'en ai entendu parler.
 Comment ? : J'ai vu la Une de l'Alsace:


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.