samedi 29 octobre 2016

La gauche française divisée comme jamais auparavant

 
Résultats de recherche d'images pour « hollande cambadélis »


Le 29/10/2016



Le Président a réussi l’exploit d’être lâché par la quasi-intégralité de sa majorité.
 

L’exercice du pouvoir ne fut pas de tout repos pour la gauche française qui sortira exsangue d’un quinquennat marqué par des événements dramatiques.
Incapables de tenir leurs promesses de campagne, les socialistes sont à la croisée des chemins. François Hollande atteint des records d’impopularité jamais observés pour un Président en exercice occidental élu démocratiquement, ne satisfaisant plus que 4 % des Français.
Le Président a réussi l’exploit d’être lâché par la quasi-intégralité de sa majorité, exception faite peut-être du dernier fidèle, Stéphane Le Foll.
 Depuis la publication d’Un Président ne devrait pas dire ça, Claude Bartolone ne décolère pas.
Il n’est pas le seul.
 Manuel Valls semble vouloir s’émanciper de la tutelle encombrante de François Hollande.
 Le quinquennat est si étranger à l’esprit de la Ve République que le Président serait presque devenu le fusible de son Premier ministre…
On peut, d’ailleurs, se demander aujourd’hui si Manuel Valls ne compte pas se présenter aux élections présidentielles.
 Il n’a pas que des amis au Parti socialiste, incarnant le mal absolu pour les « frondeurs ».

Toutefois, sa ligne plus sécuritaire, au moins en apparence, et l’appui d’une personnalité comme Malek Boutih pourraient donner de l’épaisseur à ce qui n’est, pour l’instant, qu’une hypothèse.
Certaines déclarations, d’une grande dureté à l’égard du Président, ne font pas mystère des ambitions de Manuel Valls : « Je ne veux pas renverser le Président mais me déscotcher de lui. Comme j’ai commencé à le faire au Canada, je suis déterminé à multiplier les pas de côtés (sic). »
Manuel Valls ne fait plus confiance à François Hollande, qu’il estime conduire la gauche de gouvernement dans le mur et déshonorer la fonction présidentielle : « Il y a une rupture de confiance avec le Président. Comment faire confiance à quelqu’un que vous connaissez depuis longtemps, avec lequel vous travaillez quotidiennement, et qui fait écouter vos conversations à des journalistes ? […] Il y a toutes les deux pages du livre un truc qui est une bombe. […] De même que révéler le verbatim de conversations sensibles avec des chefs d’État, Poutine et Tsípras, ou se livrer à des confidences sur des aspects de notre politique de défense avec des indiscrétions sur les autorisations d’assassinats. »

François Hollande n’hésite pas à trahir des secrets d’État pour sa seule gloriole personnelle. Évidemment, ses pathétiques confessions n’auront pas redoré un blason déjà bien terne…
Comment les Français peuvent-ils avoir le moindre respect pour un homme qui a perdu le sens de l’État, multipliant les bourdes dangereuses ?
 Il ne serait donc pas étonnant que Manuel Valls s’envisage en recours, à l’identique d’Emmanuel Macron quelques mois avant lui.
Une équation encore un peu plus complexe si l’on considère que Mélenchon appartient toujours à cette grande famille, tout comme le candidat qui sera désigné au terme de l’inintéressante primaire organisée par Europe Écologie Les Verts.

Jean-Christophe Cambadélis ne s’y est pas trompé, anticipant une « décennie de montée du national-populisme dans le monde occidental ».
La faute à qui ?
 En grande partie à cette gauche qui a organisé la mise à sac du continent européen par les migrations de remplacement.
 Ils le savent déjà, le Parti socialiste du Congrès d’Épinay est mort, désuni par les tentations idéologiques des uns et des autres.
Macron veut transcender la gauche et devenir le Trudeau français.
Valls se rêve en Blair.
 Mélenchon s’envisage un destin hispanique…

 Personne ne pense France, et c’est ce qui finira de les achever.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.