dimanche 30 octobre 2016

Grande-Bretagne: Pressions musulmanes afin que les appels à la prière puissent s’effectuer publiquement au moins 3 fois par jour

Le 30/10/2016
 
 
mosquée
    

UNE PÉTITION pour permettre l'appel public à la prière, connue sous le nom "Adhan", dans les mosquées du Royaume-Uni a été signée par plus de 25'000 personnes.
 
La pétition qui se trouve sur le site Web du gouvernement britannique a reçu 25'221 signatures.
 
Ceux qui sont à l'origine de la pétition déclarent: "L'Adhan, ou l'appel islamique à la prière est une partie intégrante de la foi musulmane .
"Le nombre de personnes pratiquant la religion de l'Islam dans le Royaume-Uni dépasse trois millions.
"Certains quartiers de villes ont plus de 50% de la population musulmane."
La pétition a demandé au gouvernement d'autoriser l'appel à la prière au moins trois fois par jour dans les zones très peuplées par des musulmans.
 
appel1
 
La pétition déclare: «Je crois que c'est le bon moment pour expérimenter et permettre l'appel à la prière au moins trois fois par jour dans les zones hautement peuplées de musulmans, et non à des heures antisociales."

La pétition a été particulièrement populaire à Hodge Hill (Birmingham) avec 765 signataires et à East Ham (Londres), où elle a obtenu 940 signatures.
La réponse officielle du gouvernement conseille aux gens de parler à leur autorité locale en ce qui concerne les appels publics à la prière.
Les fonctionnaires ont déclaré: «Le gouvernement reconnaît la contribution unique que les gens de foi font à leurs propres communautés locales et à la société dans son ensemble."
Adhan est un court verset récité pour appeler les musulmans à la mosquée, normalement amplifié à l'aide d'un microphone à partir du haut d'une mosquée.
La prière est normalement effectuée cinq fois par jour, elle récite le Takbir, qui déclare qu'Allah est le plus grand.

Elle comporte également la Shahada, qui certifie que Muhammed est le messager d'Allah.
 
Source Traduction Schwarze Rose pour  lesobservateurs.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.