mardi 18 octobre 2016

Email de la Direction Centrale de la Sécurité Publique aux Directions Départementales

Le 18/10/2016

Posted by Police & Réalités

14690977_1078822508883608_504503066257047375_n

 Subject: Présence de la hiérarchie au contact des unités pour éviter les velléités de mouvements de « zèle » des personnels en service

 Mesdames et messieurs les directeurs départementaux coordonnateurs zonaux,
 Mesdames et messieurs les directeurs départementaux,

 Depuis plusieurs jours, des mouvements de contestation spontanés se sont organisés ; des rumeurs de « grève du zèle » et des appels sur les réseaux sociaux à se rassembler circulent.
 Récemment, des regroupements non autorisés ont eu lieu devant la préfecture de l’Essonne.
 Ces initiatives en lien avec le drame du samedi 8 Octobre ne sont ni opportunes ni acceptables.

 Dès aujourd’hui, il vous est demandé que vos chefs de service se rendent personnellement au devant de leurs effectifs, quelle que soit l’unité, et de discuter avec l’ensemble des personnels pour les dissuader de participer à ces actions.


De même, ils rappelleront  une nouvelle fois les règles régissant les manifestations des policiers (en civil, non usage des véhicules de police, respects de la déontologie, en dehors du service, etc…) et les sanctions encourues.

 En effet si l’émotion est légitime, les services de la Sécurité Publique sont garants de la sécurité de tous – citoyens comme policiers en service – et il n’est pas envisageable de dégarnir la voie publique et d’être dans l’incapacité de répondre aux réquisitions ou aux nécessaires renforts sollicités par les équipages en intervention.

 Ces actions spontanées ne servent ni l’intérêt général, ni les policiers.

 Par ailleurs, vous prendrez toute mesure organisationnelle dès ce soir, pour vous assurer, de l’absence de participation des effectifs en service à ce type de contestation (appels réguliers aux patrouilles, etc…).

  A compter de ce soir également, un avis immédiat au CNICO (2912), de nuit comme de jour, est demandé à vos responsables pour éclairer sans délai les autorités sur un éventuel non respect de ces strictes consignes par les personnels de votre direction départementale.

 Ponctuellement, le CNICO pourra être amené à entrer en contact téléphonique avec vos responsables pour obtenir d’éventuelles précisions.

 Cordialement.
Eric ANGELINO
Commissaire Divisionnaire
Direction Centrale de la Sécurité Publique
Chef de l’Etat-Major
Place Beauvau – 75800 PARIS CEDEX 08
Tél : 01 49 27 30 62

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.