vendredi 23 septembre 2016

Un enfant prévenu en vaut 2

Le 23/09/2016 
 
 
A
 

Témoignage d'un français résidant en Allemagne


"Hier après-midi, en sortant du collège, numéro 5 (9 ans) a attendu un petit peu que l'on vienne le chercher.
 Alors qu'il était sur le trottoir, il a remarqué un homme derrière lui qui semblait lire l'étiquette avec son nom et son prénom qu'il avait sur son cartable.
Quelques instants plus tard, l'homme a passé un appel sur son portable en s'éloignant.

Une ou deux minutes plus tard, une camionnette s'est arrêtée à son niveau au prétexte de le laisser traverser (il était près d'un passage piéton).
 Le passager a alors baissé sa vitre pour lui demander en allemand : "Es-tu [son prénom prononcé à l'allemande] ?
" Numéro 5 (ou son ange gardien ?) a simplement répondu "Nein."
 L'homme a dit "Ok." et refermé sa vitre.

Quelques instants plus tard, numéro 5 a fait le rapprochement entre son prénom que le premier individu avait pu lire sur son cartable, l'appel téléphonique (à un complice ?) et la question du passager de la camionnette.
Il a compris que quelque chose d'anormal et possiblement très grave avait peut-être failli se produire. Il nous en a aussitôt parlé (il semblait choqué a posteriori).
Nous sommes immédiatement allés voir la directrice, qui a appelé la police.
 Numéro 5 a donc été entendu sur place avec nous et en présence de la directrice et de son adjoint.
Il a pu décrire avec une certaine précision les deux hommes (du coup, on a tous dû prendre un comprimé de PADAMALGAM 500 mg) et le véhicule.

Je pense que nous avons probablement échappé à quelque chose de sérieux et je vous invite, si ce n'est déjà fait, à sensibiliser vos enfants (sans en faire des paranos non plus...) quant au fait de ne pas parler aux inconnus et de surtout ne jamais croire la personne qui prétend être envoyée par ses parents pour le ramener à la maison parce qu'ils ont eu un empêchement quelconque.
Apprenez leur à identifier les situations potentiellement dangereuses (seul, dans un lieu peu fréquenté, par mauvaise visibilité ou de nuit...) et à toujours conserver une distance de sécurité lorsque quelqu'un s'adresse à eux depuis un véhicule (en se tenant à une distance qui ne permette pas de les attraper pour les faire monter de force).
 
Trouvez un signe de reconnaissance secret seulement connu d'eux et vous : un mot de passe, un objet particulier à présenter ou autre sans lequel la personne devra nécessairement être considérée suspecte.
 
Sans oublier bien sûr de donner l'alerte immédiatement au moindre élément suspect...

Michel Janva

Posté le 23 septembre 2016 à 11h58 | Lien permanent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.