lundi 19 septembre 2016

Orbán a lancé l’entrainement de ses chasseurs frontaliers

Le 19/09/2016


recru

Hongrie – La Hongrie recrute des chasseurs frontaliers depuis début septembre en vue de se préparer aux futures arrivées de migrants, la Hongrie et la Serbie allant déjà vivre « un automne difficile », selon Orbán.
 
3
 
Le recrutement des troupes de chasseurs, « chasseurs » devant être entendu dans le sens militaire du terme, a débuté le 1er septembre.
Six unités seront mises en place, soit 2.106 hommes au total, effectif qui pourra atteindre 3.600 personnes si nécessaire.
Aussi, ils recevront un soutien logistique avec une surveillance en hélicoptère accrue, et la présence de maîtres-chiens et de policiers à cheval confirmés.
Au mois d’août, 10.000 militaires supplémentaires avaient déjà été déployés le long de la frontière serbe.

 
1
 
Pour pouvoir rejoindre ce nouveau corps de chasseurs, il faut avoir la nationalité hongroise, un lieu de résidence permanent en Hongrie, un casier judiciaire vierge, et le baccalauréat, puis réussir les examens physiques et psychologiques.
 Les nouvelles troupes suivront un entrainement de 6 mois, puis une période d’essai de 12 mois durant laquelle ils seront assimilés aux forces mobiles.
Durant les deux premiers mois le salaire s’élève a 150.000 forints bruts (500 euros), puis, une fois l’examen réussi, dès le début de la période d’essai le salaire sera de 220.000 forints bruts (730 euros), plus les allocations.
En Hongrie, le salaire minimum est de 344 euros.
 
2


source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.