samedi 17 septembre 2016

La doublure d'Hillary Clinton plus à l’aise que sa version originale?

Le 17/09/2016


La doublure d'Hillary Clinton plus à l’aise que sa version originale ?

© REUTERS/ Kevin LamarqueInternational19:21 15.09.2016(mis à jour 20:13 15.09.2016)
 
 
Sur fond de pneumonie mystérieuse survenue lors de la cérémonie en hommage aux victimes du 11 septembre, la candidate démocrate à la présidence américaine Hillary Clinton ne cesse de susciter les rumeurs sur son état de santé... à tel point que certains remettent en cause son existence même !
 
Après son récent malaise, c'est maintenant l'histoire d'un supposé sosie d'Hillary Clinton qui fait un carton sur la Toile à moins de deux mois de la date officielle de l'élection américaine, prévue le 8 novembre.

 
Sa visite auprès de sa fille, Chelsea, et surtout sa mine heureuse et saine n'ont guère convaincu ses compatriotes, qui l'ont même soupçonnée d'avoir un clone.
​​Le hashtag #HillaryBodyDouble (« le sosie d'Hillary Clinton ») a provoqué de sérieuses discussions sur l'authenticité du visage, des cheveux, du cou et des jambes de la (fausse ?) candidate à la présidence.

 
 ​La comédienne Teresa Barnell, qui imite Hillary Clinton depuis les années 1990, a également jeté le trouble dans l'opinion publique américaine.

Mme Barnell a indiqué sur sa page Twitter que le 11 septembre 2016 Mme Clinton se trouvait à Los Angeles en Californie et non à New York, avant de démentir cette fausse information et d'enlever son tweet moqueur pour les « esprits complotistes » des Américains. ​
Le leader du Parti démocrate semble prendre un malin plaisir à animer le débat public non pas par son programme électoral, mais par un feuilleton qui renforce les positions de son rival direct, Donald Trump, selon les derniers sondages.


 
​Après trois jours de soins médicaux et de repos forcé, la campagne électorale d'Hillary Clinton a redémarré le 15 septembre par des visites à Greensboro en Caroline du Nord et à Washington.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.