mercredi 21 septembre 2016

Italie. Migrants: 1’200 euros par mois pour balayer les feuilles mortes… une fois par semaine!

Le 21/09/2016


     foglie


Christian Hofer:

Un salaire de roi dont le peuple européen ne pourrait même pas rêver.

 Qui plus est dans une Italie déjà en proie à une grande pauvreté, c'est tout simplement une provocation et insulte aux Italiens qui essaient de joindre les deux bouts.

 Voilà le résultat de "l'antiracisme": Des Européens qui sont victimes de discrimination et de mépris dans leur propre pays sans que cela ne gêne la gauche caviar.
 
Mais bien entendu, pour les arrogants qui nous gouvernent, c'est "l'extrême droite et le populisme qui sont le problème".
 
**********
 
"Dur labeur" ce matin, à Rivarolo Canavese.
Les faux réfugiés hébergés à l'hôtel Europa s'en sont occupés (en échange d'environ 1'200 euros par mois, avec chambre, pension et argent de poche)

Munis des gilets orange de la ville, ils ont enlevé les feuilles de la cours de l'Avenue de l'Indépendance.
En théorie, selon le cahier des charges, les employés du Teknoservice devraient s'en occuper.

 "C'est vrai, mais en ce moment, compte tenu de l'aide qui nous vient des demandeurs d'asile, je préfère que les opérateurs du Teknoservice passent ailleurs afin de maintenir la propreté des autres quartiers de la ville," a déclaré le maire Alberto Rostagno,
 
Non, la réalité est tout autre: ils doivent faire semblant de faire quelque chose.
Et ils leur font enlever quatre feuilles.
Pour 1'200 euros par mois.
Un jour par semaine.
Une mise en scène indigne.
Même ridicule.
 
Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.