jeudi 15 septembre 2016

Islam. 100’000 animaux sacrifiés dans la capitale du Bangladesh : Des rivières de sang suite à l’Aïd (Vidéo et photos: âmes sensibles s’abstenir)

Le 15/09/2016


sang2


Chaque année, les rues de la capitale du Bangladesh se noient dans le sang des animaux sacrifiés lors de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha.
 
Le sang de plus de 100.000 animaux domestiques, mêlé aux crues suite aux pluies torrentielles, a provoqué immense inondation à Dacca, capitale de la République populaire du Bangladesh, lors de la fête religieuse islamique de la fin du Hajj (l'Aïd al-Adha, Grande fête en arabe).
La pluie torrentielle couplée avec les sacrifices des animaux partout dans la ville a créé une scène étrange et inquiétante.
Comme prévu par le bureau météorologique, l'Aid a commencé mardi matin avec une pluie qui a continué par intermittence dans la soirée.
 En dépit de l'averse, les citoyens de Dacca sont allés faire leurs prières de l'Aïd le matin et ont sacrifié leurs animaux.
Comme l'eau de pluie s'est accumulée sur les routes de Dacca et a inondé beaucoup de zones de la capitale, elle a été mélangée avec le sang pour créer une scène inhabituelle et sanglante; cela ressemblait à des rivières de sang qui traversaient la ville.

 

 
sang1
 
sang2
 
sang3
 
sang5
 
sang4
 
Source Traduction Christian Hofer pour lesobservateurs.ch  Source2

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.