vendredi 16 septembre 2016

Grigny : 30 000 habitants, tout ferme. Problème économique ? Non, bordel quotidien !!

Le 16/09/2016


bordel


Charles Sannat
16 septembre 2016

Prenez le temps de visionner ce reportage édifiant de conneries de France 2 à propos de la ville de Grigny où tout ferme, y compris le dernier supermarché de la ville.
 
30 000 habitants, même avec un pouvoir d’achat faible, cela mange tous les jours !!
Alors on tourne autour du pot et on invoque « l’aménagement » du territoire, les endroits « oubliés » de la république, mais personne n’ose dire que si tout le monde part de Grigny c’est parce que ce n’est pas seulement la chienlit, c’est bien plus grave.
 
C’est le bordel le plus absolu.
 
C’est le bordel le plus absolu parce que, par démagogie, nous avons laissé s’installer et nous avons laissé faire des comportements qui n’ont rien d’acceptable, une violence qui n’a rien de tolérable.
D’ailleurs, à la fin, une jeune femme qui a un enfant à la maternelle, fille d’immigrés algériens, répond à une question simple du journaliste : « Et vous madame, pourquoi vous restez ? Elle explique qu’elle ne va pas rester, que l’année prochaine elle part, car trop, c’est trop »…
 Eh oui, trop de bordel, cela devient tout simplement trop, et le maire PCF (totalement dépassé et suintant l’incompétence, ânonnant tout juste un pathétique « c’est pas ma faute, les autres ils font rien non plus ») qui explique benoîtement « qu’il va trouver des solutions »… sans doute les mêmes que celles qu’il met en place depuis 40 ans.
Plus de permissivité, plus de bordel !
Au bout du compte, que vous soyez black, blanc ou beurs, quelle que soit votre place sur la palette de couleur, le bordel c’est le bordel et le droit le plus sacré de chaque être humain est celui de la sécurité.
Ce pays part en vrille parce que nous sommes des lions dirigés par des ânes comme le dit si bien Charles Gave.

Il y a quelques grands principes dans la vie que nous avons, par lâcheté, totalement oublié. Un con est un con, quelles que soient ses origines.
Un délinquant est un délinquant… quelles que soient ses origines, et c’est désormais la seule façon d’aborder le problème.
Si vous voulez que des commerçants s’installent à Grigny, faites en sorte qu’ils ne se fassent pas agresser ni voler en permanence, car c’est évidemment la raison du départ aussi bien des commerces, que des gens, là encore quelles que soient les couleurs et les origines.
Tous ceux qui « réussissent » partent !
Car c’est le bordel et le bordel, pour l’économie, c’est mauvais, très mauvais.
Une économie saine ne peut se développer que quand la sécurité est assurée.
 
C’est un grand principe de base qui n’est plus respecté dans notre pays.
 
Coire que les blacks, les beurs, autres marrons ou jaunes ne méritent que de vivre dans des quartiers moisis où des caïds font leur lois, c’est leur faire justement la plus grande des insultes racistes.
 
Préparez-vous mes amis.
 
Charles SANNAT
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.