lundi 26 septembre 2016

Confirmation: Syrie, Alep : les missiles russes « Calibre » tuent les officiers des services de renseignement israéliens et occidentaux

Le 26/09/2016
 
 
Syrie, Alep : les missiles russes « Calibre » tuent les officiers des services de renseignement israéliens et occidentaux       

on:
 
Le 20 septembre dernier, les navires de guerre russes au large de la Syrie ont liquidé un centre secret étranger de coordination des opérations militaires de l’opposition modérée.
 
Suite à une frappe chirurgicale russe de 3 missiles du type « Calibre », une trentaine d’officiers de renseignement israéliens et occidentaux ont été tués dans la région Dar Ezza située dans la partie Ouest d’Alep, informe FNA.

+
Les spécialistes étasuniens, turques, saoudiens, qatariens, britanniques et israéliens tués dans ce centre des opérations dirigeaient les attaques des terroristes dans les villes d’Alep et d’Idlib.
Ceci est une riposte russe à l’attaque aérienne de 4 avions F-16 et deux A-10 américains sur les positions de l’armée arabe syrienne à Dar Ezza qui a tué 62 soldats syriens et en a blessé une centaine.
Quelques officiers des renseignements russes ont aussi trouvé la mort dans cette attaque.
Selon FNA, les médias occidentaux et étasuniens gardent le silence à ce sujet, car ils ne peuvent par reconnaitre que leurs pays coordonnent directement les terroristes de l’EI et du Front Al-Nosra sur le territoire desquels se trouvait le bunker détruit.

 Ainsi, l’information n’a paru que dans les sources arabe et moyen orientaux.
 Le ministère de la Défense russe ne l’a pas confirmée non plus.
Rappelons qu’en octobre 2015 Barack Obama avait envoyé en Syrie une unité spéciale qui, selon lui, ne devait pas participer aux hostilités, mais était destinée à lutter contre l’IE.
FNA indique également que l’armée arabe syrienne a poursuivi ses avancées dans la partie Sud d’Alep et a repris le contrôle de plusieurs secteurs stratégiques de la ville de Khan Touman.
Par ailleurs, Moscou aurait informé Washington que tout avion qui survolerait la Syrie sans y être autorisé sera abattu.
Traduit depuis les sources en langues russe et anglaise par Svetlana Kissileva

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.