jeudi 15 septembre 2016

Comment une jeune femme radicalisée a pu, durant plusieurs mois, renseigner de l'intérieur ses amis islamistes et préparer son départ en Syrie.

Le 15/09/2016
 
 
Repérés. En décembre 2013, Élodie et son mari font l'objet d'une filature. La gendarmette a démissionné de son poste depuis un mois et prépare son départ pour la Syrie.

Repérés. En décembre 2013, Élodie et son mari font l'objet d'une filature. La gendarmette a démissionné de son poste depuis un mois et prépare son départ pour la Syrie. © DR

Modifié le - Publié le | Le Point
 
EXCLUSIF. La gendarmette qui voulait faire le djihad

Dans quinze jours, Élodie*, 21 ans, va épouser l'homme de sa vie.
Un islamiste notoire au charisme naturel, connu pour avoir grenouillé dans les années 2000 dans la mouvance propalestinienne et condamné plusieurs fois pour des faits de violence.
Conquise, la jeune femme, le visage poupin encadré de jolis cheveux noirs, se voit déjà dans sa robe de mariée.
Le voyage de noces promet d'être un peu particulier.
À peine mariés, Élodie et son « chéri » s'envoleront en terre de djihad...

Avec ses copines, la jeune femme en discute comme elle parlerait d'un séjour au soleil

suite payante sur lepoint.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.