mardi 9 août 2016

"Quand des étrangers entrent massivement en force dans un pays, ça s’appelle une invasion"

Le 09/08/2016




Vendredi quelque 200 migrants aidés par l’association No borders ont traversé sans obstacles la frontière italo-française et se sont retrouvés à Menton.

 Les réfugiés ont ensuite été arrêtés par la police française qui les a remis à l’Italie.
 La ville de Vintimille à la frontière italienne abrite toujours un millier de migrants malgré la fermeture du camp de réfugiés le printemps dernier.

Gilbert Collard, député du Gard, s'exprime sur le sujet.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.