jeudi 11 août 2016

Italie : après l’union homosexuelle, des musulmans veulent la polygamie

11 août 2016


Italie musulman polygamie union homosexuelle
  

Suite à la reconnaissance par l’Italie de l’union civile homosexuelle en mai dernier, des représentants des musulmans réclament aujourd’hui la légalisation de la polygamie.
 
Hamza Piccardo, le fondateur de l’UCOII (Union des Communautés et Organisations Islamiques d’Italie) a en effet déclaré via Facebook que la polygamie était un « droit civil » et que l’Italie bénéficierait des nombreuses naissances musulmanes qui en résulteraient.

« Quand on parle de droits civils ici, la polygamie est un droit civil.
Les musulmans ne sont pas d’accord avec les unions homosexuelles et doivent pourtant accepter un système qui les autorise.
Il n’y a pas de raison pour laquelle l’Italie ne devrait pas accepter les mariages polygames de personnes consentantes. »

Cet appel, lancé par la plus importante fédération musulmane d’Italie, a suscité l’indignation de nombreux élus politiques.
Debora Serracchiani, présidente du groupe parlementaire du PD (Parti Démocrate au pouvoir) a répondu : « Des siècles de luttes pour les droits des femmes ne peuvent pas être ainsi gommés… La polygamie n’a rien à voir avec les droits civils. »

Pour ce musulman, la polygamie serait une réponse au déclin démographique italien


Pour Paolo Grimoldi, parlementaire de la Ligue du Nord (opposée à l’immigration de masse), « Ca c’est l’islam modéré avec lequel le gouvernement entend conserver le dialogue. »
Quant au maire de Milan, Giuseppe Sala, il estime que « Piccardo dit n’importe quoi… Sa position fait beaucoup de tort au monde islamique. »

Face au tollé qui a suivi ses déclarations sur Facebook, Piccardo a déclaré : « Une simple considération de philosophie légale a déclenché un tollé tellement grotesque qu’il en est amusant » et, renchérissant, il a affirmé que la légalisation de la polygamie en Italie n’était qu’une question « d’égalité devant la loi ».
Ce en quoi la légalisation de l’union homosexuelle ne lui donne pas entièrement tort.

L’ex porte-parole du Réseau musulman européen a également déclaré : « Ne sous-estimez pas l’action démographique de la polygamie. Elle contrebalancerait le déclin de la population et le besoin qui en découle de main d’œuvre étrangère »…
 Alors que le chômage touche 40 % des jeunes Italiens.
 
L’union homosexuelle et le mariage gay favorisés en Italie comme en Europe par Soros


La reconnaissance légale des unions civiles a été très controversée dans l’Italie aux racines catholiques.
L’un des promoteurs de l’union homosexuelle, Peter Matjasic, membre de la fondation Soros qui finance et promeut l’homosexualité en Europe, était récemment présent en Irlande à une université d’été pour promouvoir le mariage homo.
Et au mois d’octobre dernier, la fondation Soros était déjà présente à un meeting LGBT organisé pour faire pression sur le Synode des évêques.

Concernant la proposition musulmane de légaliser la polygamie, pour provocatrice ou obscène qu’elle soit, les féministes qui en poussent des cris d’orfraie devraient s’interroger sur le fait qu’ayant généralement favorisé le discrédit des mères au foyer, la non-reproduction et l’avènement des unions homosexuelles, elles ont contribué à créer le déséquilibre démographique et une mentalité qui font qu’il n’y a plus suffisamment de jeunes en Italie (comme ailleurs en Europe) pour assurer le renouvellement des générations.

 Ce qui permet aujourd’hui à Hamza Piccardo de s’engouffrer dans la brèche.


Patrick Neuville

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.